Trollquipeut.com

Forum de Jeux de Figurines, de Cartes et de Rôles des Pyrénées
 
AccueilPortail - TrollCalendrierRechercherS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 [ L5R ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: [ L5R ]   Mer 20 Jan - 23:12

Reflexion sur sa vie ,
Par Yiu Yin , la Moine Conteuse.

Hé bien , je ne pensais pas un jour, que conté une histoire m'amènerais a coté de d'élève samouraï , qui plus est les élèves des héros de cette histoire ! Mon maitre me disais toujours qu'il fallais saisir sa voix quand elle se présentais et je dois dire que depuis sa mort, continué son œuvre seule na plus le même attrait et ma motivation, sans sa présence, se perd peu a peu. Alors, quand leurs senseis me proposa des les accompagnés j'avoue avoir vue la le début de ma route .
J'ai commencé a subir un interrogatoire de la part des sensei, gentiment mais un interrogatoire quand même. En faite j'avais une version faussé de la réalité, de la bataille de bento, mais il est vrai que le problème que rencontre souvent un conteur est la transmission orales approximative, du coup, il arrive que les conteurs est des problème, cela reste rare mais pas impossible , la preuve .
Enfin, je pense que cela est du a mon rang, mais quand je leurs est dit que je rectifierais a l'avenir, le passage en question , ils ont cessé de me questionné et mon demandé de resté avec leurs élèves. Ils sont d'ailleurs tous invité au mariage de la Princesse de Jade , j'en est effectivement entendu parler en arrivant en ville , c'est l'évènement . Ils ont tous mis leur plus beau atours , j'avoue que les voirent sans leurs amures me met moins mal a l'aise.
Quelle beauté , j'étais jamais rentrée, a mon souvenir, dans un palais; la une cérémonie se déroula en présence du daimyo et de sa fille , la princesse de jade. La délégation du marié devais offrir un présence royal au père , mais la, tromperie , le coffre scellé du présent étais vide. Délégation arrêté et mis au cachot , nous voila propulsé enquêteurs. Du coup , le participe malgré moi a un interrogatoire , heureusement sa se passe assez calmement , je ne c'est pas comment j'aurai réagit si sa avais été violent .Deux pistes de présente a nous , interrogé le reste de la délégation du marié , un lion, d'ailleurs nos compagnons du lion ce sont vite de défilé, il est vrai qu'ils ne font pas parti de cette délégation, mais ils y avais, quand même, un malaise certain. L'autre piste nous amena interrogé le fabriquant de l'objet , il s'agissait d'une lame fabriqué avec de l'ivoire , matière introuvable en Rokugan . Donc d'une très grande valeur marchande , en plus de la valeur du symbole. A part sa pas grande chose de plus ici. Nous partîmes donc chez le marié , enfin maintenant il les plus trop, ou , du moins , tous son mariage et sa vie repose sur notre enquête.
La bas , rapidement nous nous rendîmes compte que l'un des serviteur avais disparu, rien dans ces affaires nous aida, a par le faite qu'il avais tous laisser, même ses mauvais poèmes. Il étais pas bien loin , suspendu a une poutre , mort pas strangulation, surement un garrot. Sur lui un documents taché de sang nous amena a pensé qu'un rendez vous aurais lieu au nord de la ville , pas très loin de la route principal. Nous louâmes donc des chevaux pour nous rendrent rapidement sur place, oulala , j'ai pas l'habitude de sa , je suis complément fourbu , alors que j'ai l'habitude de voyage , a pied ! .
Hum , une bataille , une bataille avais u lieu au petit fortin du point de rendez vous , nous a dit Hiruma Kaoru, l'éclaireuse. Ils y avaient des prisonniers et une 12 ene de ronins autour , dont quatre qui surveillais les points cardinaux du fortin. J'ai la , voulu en apprendre plus , surtout a l'intérieur . IL y avais 3 homme de plus a l'intérieur , dont le Ronin noir , ils parlaient en regardant des documents. De retour au près de mes compagnons, je leur fis part de mes observation, mais a se moment la un cavalier approcha. Il rentra rapidement dans le fortin, surement le commanditaire. La tous se passa très vite , Reflexion sur sa vie ,
Par Yiu Yin , la Moine Conteuse.

Hé bien , je ne pensais pas un jour, que conté une histoire m'amènerais a coté de d'élève samouraï , qui plus est les élèves des héros de cette histoire ! Mon maitre me disais toujours qu'il fallais saisir sa voix quand elle se présentais et je dois dire que depuis sa mort, continué son œuvre seule na plus le même attrait et ma motivation, sans sa présence, se perd peu a peu. Alors, quand leurs senseis me proposa des les accompagnés j'avoue avoir vue la le début de ma route .
J'ai commencé a subir un interrogatoire de la part des sensei, gentiment mais un interrogatoire quand même. En faite j'avais une version faussé de la réalité, de la bataille de bento, mais il est vrai que le problème que rencontre souvent un conteur est la transmission orales approximative, du coup, il arrive que les conteurs est des problème, cela reste rare mais pas impossible , la preuve .
Enfin, je pense que cela est du a mon rang, mais quand je leurs est dit que je rectifierais a l'avenir, le passage en question , ils ont cessé de me questionné et mon demandé de resté avec leurs élèves. Ils sont d'ailleurs tous invité au mariage de la Princesse de Jade , j'en est effectivement entendu parler en arrivant en ville , c'est l'évènement . Ils ont tous mis leur plus beau atours , j'avoue que les voirent sans leurs amures me met moins mal a l'aise.
Quelle beauté , j'étais jamais rentrée, a mon souvenir, dans un palais; la une cérémonie se déroula en présence du daimyo et de sa fille , la princesse de jade. La délégation du marié devais offrir un présence royal au père , mais la, tromperie , le coffre scellé du présent étais vide. Délégation arrêté et mis au cachot , nous voila propulsé enquêteurs. Du coup , le participe malgré moi a un interrogatoire , heureusement sa se passe assez calmement , je ne c'est pas comment j'aurai réagit si sa avais été violent .Deux pistes de présente a nous , interrogé le reste de la délégation du marié , un lion, d'ailleurs nos compagnons du lion ce sont vite de défilé, il est vrai qu'ils ne font pas parti de cette délégation, mais ils y avais, quand même, un malaise certain. L'autre piste nous amena interrogé le fabriquant de l'objet , il s'agissait d'une lame fabriqué avec de l'ivoire , matière introuvable en Rokugan . Donc d'une très grande valeur marchande , en plus de la valeur du symbole. A part sa pas grande chose de plus ici. Nous partîmes donc chez le marié , enfin maintenant il les plus trop, ou , du moins , tous son mariage et sa vie repose sur notre enquête.
La bas , rapidement nous nous rendîmes compte que l'un des serviteur avais disparu, rien dans ces affaires nous aida, a par le faite qu'il avais tous laisser, même ses mauvais poèmes. Il étais pas bien loin , suspendu a une poutre , mort pas strangulation, surement un garrot. Sur lui un documents taché de sang nous amena a pensé qu'un rendez vous aurais lieu au nord de la ville , pas très loin de la route principal. Nous louâmes donc des chevaux pour nous rendrent rapidement sur place, oulala , j'ai pas l'habitude de sa , je suis complément fourbu , alors que j'ai l'habitude de voyage , a pied ! .
Hum , une bataille , une bataille avais u lieu au petit fortin du point de rendez vous , nous a dit Hiruma Kaoru, l'éclaireuse. Ils y avaient des prisonniers et une 12 ene de ronins autour , dont quatre qui surveillais les points cardinaux du fortin. J'ai la , voulu en apprendre plus , surtout a l'intérieur . IL y avais 3 homme de plus a l'intérieur , dont le Ronin noir , ils parlaient en regardant des documents, je n'est pas trouvé du regarde, le but de notre venu. De retour au près de mes compagnons, je leur fis part de mes observation, mais a se moment la un cavalier approcha. Il rentra rapidement dans le fortin, surement le commanditaire. La tous se passa très vite , Karou tua d'un traits une des sentinelle, le lion partis en trombe tous en Rugissant comme pourrais le faire l'animal, les Crabe se mirent en branle a se moment la , se dirigeant tous deux vers les ronins au repos, a coté des prisonniers.
Ayant peur que le commanditaire fuis par un autre chemin , je retourna a l'intérieur pour les surveillés, j'ai d'ailleurs bien fais , a peine arrivé je vit le ronin noir remettre un paquet au nouvelle arrivants. Il partis apres avoir echangé deux mots , vers une autres salle , je le suivit et le vit utilisé un passage secret. Ne pouvant pas l'intercepter sans grabuge, je le suivit dans sa course , mais arrivé a la fin il devais escaladé une echelle . La j'ai agis, en une fraction de seconde je l'assomma , rapidement je l'attacha et repartis dans le tunnel , inquiète du combat , a 1 contre 3 je n'étais vraiment pas tranquille de savoir mes compagnons seuls face a temps d'adversité. Mais je m'inquiète pour rien , il venais d'abattre le ronin noir dans le tunnel , enfin kaoru l'avais terrassé , parce que dans le tunnel seul un face a face pouvais avoir lieu. Je c'est bien que ce n'est pas un homme, mais la ,lui tranché la tête comme sa, alors qu'il étais encore vivant, sens même attendre que je finis ma phrase !! il aurais pu nous apporté des renseignement !! . Enfin bref , ils étaient a leurs victoire , moi j'avais la mienne , alors je repartis rapidement a l'opposé.
Malheureusement , le commanditaire avais disparu, les liens étais la au sol , espérant qu'il avais pas prit trop d'avance , je monta l'échelle rapidement , erreur , je ne vit pas l'ombre apparaitre devant moi , et une violente douleur me frappa au ventre. Je pense qu'il ne ma pas achevé a cause de ma condition, enfin je l'espère . Soigné comme ont a pu , ont retourna a la ville, la mes compagnons allèrent retiré la prime du ronin noir, et par la même occasion, rendirent les documents volé , se dont ils avaient discuté dans le fortin , au magistrat. Oui , c'est document provenais d'ici, et tous très officielle , j'aurais aimé plus les lires , mais je fais confiance a ma mémoire.
Ont m'amena a la demeure des Senseis ou je fut complément soigné , tendis que mes compagnons eux partirent pour le palais.

Beaucoup de sang en peu de temps et j'ai pas u le temps de sanctifié les défunts, demain je repartirais la bas pour m'en occupé voila la réflexion que j'ai u avant de m'endormir d'un lourd sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [ L5R ]   Jeu 18 Mar - 22:27

Chère moi, c'est dernier temps ont été assez mouvementé, j'ai peu eu le temps de me consacré a moi, mais la je suis en voyage de pèlerinage vers les terres du dragon, accompagnant une lionne, et vu qu'il prendrais plusieurs semaine, je prend le temps de noté tous les derniers évènement.J'ai certainement oublié des détails, mais s'il se sont envolé de ma mémoire, c'est que certainement les kamis ne devais pas les trouvé important.

Mais revenons juste après les précédentes notes;

- Premièrement, après avoir tenté de récupéré le Présent des lions au Daymio pour le mariage de sa fille, nous avons u du temps pour nous, en se qui me concerne j'ai passé quelque semaine au fortin affin de nettoyé le lieu. Physiquement comme Spirituellement.
De retour en ville je fut convié au palais, la, des senseis de la bataille de Bento et leur élèves, nous ont rejoint. Un grue,otage du clan de la mante,encore une abération des lois qui régisse se monde et un lion, nous ont rejoint. C'est la qu'un magistrat du phénix déroula un parchemin officielle émanant de l'Empereur annonçant la blocus sur le clan du lion,ont peu dire que les kamis de soit indulgent avec eux en se moment.
Quelque jours plus tard, une tentative d'assassinat se déroula sur le daymio, 2 de nos compagnons, enfin ancien compagnons, sensei et élève, empoisonnèrent par contact, le daymio.le poison étais sur la poignée du fameux présent temps recherché, retrouvé comme par enchantement par les assassins. Il s'avéra rapidement que le poison étais des plus virulent et qu'il serais quasiment impossible de sauvé la victime, certain de mes compagnons ont parlé d'une "Larmes de jecpluskoi". Mais grâce aux effort conjugué du moine du palais de et moi même, le daymio fut sauvé dans les jours suivant. Il s'avérait par la suite que les assassins avais forcé le forgeron a refaire un ensemble de sabre, pendant le mois écoulé. La , une fois de plus, leur STRICTE lois obligea le forgeron a se faire Seppuku, malgré qu'il a fais sa pour sauvé sa famille, vraiment je n'arrive toujours pas a me faire a SA!! .
Le daymio étant quand même affaiblis, La princesse de jade me demanda de retrouvé son frère, qui est devenu ronin parce qu'il ne voulais pas de se genre de responsabilité. nous partiment vers la frontière nord ou je le retrouva en prise avec des samouraïs en noir. Je le défendis comme je pu, le temps que mes compagnons arrivent. Un dure combat sens suivit, le tonnerre tomba plusieurs fois sur nos ennemie, c alors que nous nous rendîmes compte que les" méchants" n'étais fais que te boue et argile; et je vit peu loin , caché derrière des roches, une shugenja qui lisais un parchemin. Une fois rendue muette elle se rua sur moi, aie , j'ai cru mourir, encore une fois, mais le Noble magistrat du phénix qui nous avais accompagné l'intercepta, mais reçu un coup mortel.Je lui rendit Hommage auprès des Kamis et nous repartiment
vers la ville avec Benguo Takezo,le Frère de la princesse nous accompagna.

- 3 Nouveaux élèves ont rejoint en se jour notre groupe hétéroclite, un paysan, une grue duelliste et le chef de se groupe, une sorte de samouraï/chasseur.la, une fois de plus, le daymoi fit appelle a nous, il avais retrouvé la trace les assassins, dans une ville scorpion au sud. Nous nous miment en route rapidement, et, pour arrivé rapidement, nous profitâmes des transports fluviales. Le voyages fut agréables, je devrais utilisé se moyen de transport plus souvent!
Arrivé en vue de la ville, ont se rendit compte quel étais attaqué, par un Oni marin. N'écoutant que leurs courages, mes valeureux compagnons se jetèrent sur la bête. La , le tonnerre frappa 2 fois, et le monstre recula. Le tonnerre n'étais pas l'œuvre des kamis, mais de machines de feu appartenant des Gajins venant d'arrivé au port sur un immense navire.
Entre le Kraken, c comme sa que les gajins l'appelais, et l'arrivé des étrangers, la ville étais un peu sens dessus dessous. C'est la que certain en profitaire, avec le concours de certains de nos compagnons,de prendre le pouvoir dans la ville, en échange de nos proies.
Le galion a aussi été coulé dans le fleuve avant qu'ils ne réussissent a fuir. Nous rentrâmes, par la suite, a Ryoko Owari Toshi.

- La semaine suivante, avec la bénédiction du Daymio, je suis resté au petit temple du palais, a prié et a accompagné le prêtre. J'ai su après que mes compagnons ont récupéré
un dangereux parchemin et qu'ils l'ont mit en sécurité. Ils reviennent au bon moment et pure participé a la passation de pouvoir du vieux père a son fils, Benguo Takezo, qui devint le nouveau Daymio de la cité indépendante Ryoko Owari Toshi.

- 1 mois plus tard, le père mourra mort naturelle. Une grande cérémonie funéraire lui fut alors dédié, avec beaucoup de personnes haut placé, et nous....

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [ L5R ]   Jeu 18 Mar - 22:28

- le parchemin retrouvé par le groupe et confié a la famille Soshi a été vole, alors mes compagnons et moi même fut chargé de retrouvé le voleur et assassin. La famille fut d'ailleurs destitué et mit au fer, et Soshi Setsuna fut chargé par un scorpion, dont j'ai oublié le nom, de redoré l'image de sa famille, en retrouvant le coupable. Il avais d'ailleurs, que trois mois, avant que lui même fut recherché. Notre piste nous dirigames vers une ville du lion voisine.
Sur le chemin, des frictions entre les 2 clans ont u lieu dans un relais et nous fumes arrêtée par un groupe de samouraïs, toute des femmes portant la crinière de lion. En faite la cité ou elles nous amenèrent, est une société matriarcale, chose unique dans notre monde. Lors de notre entretien avec la daymio, un Phénix l'attaqua avec une sorte de boule avec des piquantes. Il s'avéra que cet arme étais souillé et il fut décidé, une fois la mère sauvé, une passassions de pouvoir avec sa fille. A noté aussi qu'un de
nos compagnons, lui est passionné par la fille , et inversement . En se qui concerne la notre cible, il semblerais qu'elle soit encore en ville. Ont va avancé maintenant sur l'enquête.

- Ont a retrouvé sa trace a la bibliothèque, alors je me mit en planque la bas, espérant qu'il y repasse. Mais pas vu, enfin a la place passa le maitre du phénix assassin, celui que l'ont a vu lors de l'interrogatoire de son disciple. Il a d'ailleurs disposé de sa vie, encore...
Je me rendit compte qu'il cacha quelque chose, dans un tube de protection de parchemin. Je laissas cet partie de l'enquête a notre shugenja, car j'avais remarqué une petite filles consultant des documents difficile pour son age, je décida de la suivre quand elle parti. Sur le chemin je fut surprise de la voir Se transformé en plusieurs autre personne, la dernière étant le chambellan du palais, enfin une piste sérieuse se dessinais. Pendant que je suivais cette piste, notre shugenja alla trouvé le magistrat d'émeraude, le parchemin qu'il avais trouvé dans le tube de la bibliothèque l'incita a agir vite et faire arrêté le phénix mise en cause.
Tendis que notre paysans retrouva la trace du vrai Chambellan, la gorge ouvert, dans une ruelle sombre. Du coup , nous nous remdimes au palais, avec le magistrat d'émeraude,pour tenté d'arrêté l'usurpateur. Bien mal nous en prit, c'étais une créature magique, capable de prendre possession d'un corps, il ressuis donc a s'enfuir et après une folle course et plusieurs transformation, donc une sorte de panthère, nous réussîmes a l'appréhendé. Pour essayé de le faire parlé, nous avons fais appelle au magistrat de jade. Pendant le rituel, ou je l'assistais, je me rendit compte que la chose étais rappelé, et que son maitre étais au palais. Interrogé le phénix, et effectué le rituel pris du temps, que mit a contribution le véritable cerveau de tous ceci.Quand nous nous rendîmes après au palais, les choses avais bien évolué, la prise de pouvoir se fit, une fois de plus, dans le sang. Enfin ,je l'est su malheureusement qu'après, le fils avais tenté de faire assassiné sa sœur, par des samouraïs loyal a sa cause, mais dans cette lutte des pauvres servant étais morts. Quand j'arriva dans la salle du trône, il si tenais assis, le bras droit recouvert d'un étrange métal, tenant a sa merci sa famille et le magistrat
d'émeraude. Je me tenais derrière lui quand mes compagnons, qui avaient réussie a passé le premier barrage extérieure, arrivèrent dans la salle. NE voulant certainement pas mettre trop en danger les otages, provoquèrent le fils en duel. Se qui marchais au bout d'un moment. Le combat fut bref, il ne faisait pas le poids fasse a notre champion.
Plus tard, quand je découvrit les corps des servants, je regretta de pas avoir agis avant, mais après longue réflexion et méditation, il en est mieux ainsi, pour les autres et moi même.

Depuis se jour, chacun est reparti a se occupation. Notre Shungenga a prouvé sa valeur et loyauté avec son clan et est devenu un magistrat de sa famille. Notre Samourai balafré quand a lui, a désiré resté avec la Daymio, j'ai d'ailleurs pu remarqué une nouvelle flamme dans ses yeux. Je ne ses pas se que son devenu la grue, l'autre scorpion, et le paysan a se jour. Pour ma part, j'accompagne la mère dans sont pèlerinage, intéressé, bien sur, par cet aspect, et intrigué par le fameux groupe de moine que nous allons rencontré.
Après le premier passage du rituel de purification, je repartirais certainement sur les routes, d'abord a la cité de Ryoko Owari Toshi, récupéré l'autel roulant, héritage de mon maitre, et certainement par la suite a la cité des Lionnes, ainsi qu'a la cité qui a accueillis la princesse de Jade, mon amie.

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [ L5R ]   Lun 31 Mai - 9:48

Le voyage jusqu'au monastère dura presque 2 mois, la bas je participa au rituel de purification de la Lionne. Quelque semaine plus tard, une fois qu'elle fut hors de danger, elle m'annonça sont attention de rejoindre les ordres , et se monastère en particulier. Heureuse pour elle, vu qu'elle a trouvé sa voix, je reprit ma route, en direction de Ryoko Owari, ou je récupéra mon temple transportable. La bas, je trouva le courage je rencontré Benguo Takezo auquel j'avoua enfin mon péché. Quelque semaine plus tard , je fit de même a mon amie, la princesse de jade.

Entre les deux une chose étrange arriva, j'étais retourné au Monastère des montagnes centrales, monastère occupé par d'ancien lion que nous avions déjà rencontré. La bas , alors que j'étais en train de prié tard le soir, un portail apparu et un esprit se matérialisa devant moi. Interloqué, je resta pantoise pendant quelque temps, jusqu'à se que , les moines ,alerté je suppose par les énergie en œuvre, arrivèrent. A la demande de l'esprit Kitsune, lui même , le vénérable et moi même nous nous isolâmes quelque temps. Il ressorti de la discutions que nous devions nous rendent rapidement a la capitale pour rencontré des gens capables de monté un groupe pour répondre au problème posé par l'esprit arrivé a Rokugan.

Une fois a la capitale, nous rencontrâmes le ministre de la magie fraichement nommé. Il avait déjà u des rapports de problème de venu d'esprit plus ou moins bienveillant dans Rukogan et la raison de la venue du l'esprit Kitsune confirma le problème. il fit décidé de monté une équipé pour tenté de comprendre et résoudre c'est problème.Le lendemain nous avons u rendez vous dans une auberge, avec un Magistrat et d'autre personne.

4 Personnes étais réunis autour d'un énorme bol de nems quand nous arrivions a l'auberge. Un bureaucrate de l'école de magie nous présentâmes a une Guêpe, petite mais incisive, un Crabe, aussi fort en gueule quand muscle et une connaissance perdu de vu depuis mon départ de chez les Lionnes, Soshi Setsuna devenu depuis, magistrat de son clan. Je leur présenta a mon tour mon compagnon de route et nous exposâmes par la suite, la raison de la création de notre groupe.

Depuis quelque temps de plus en plus d'esprit , plus ou moins bénéfique, s'invitait au quatre coin de Rukogan, et les autorités , confirmé par la venu de mon ami, décidèrent de monté une équipe d'enquête de terrain, nous. Après discutions il fut décidé de se pausé dans une région que plusieurs d'entre nous connaissais bien, Ryoko Owari. Sur le chemin , et grâce au rapport que m'avais remit notre supérieur , il fut décidé de s'arretté dans une petite ville , ou depuis quelque temps des évènement étrange s'étais déroulé.

Le daïmio Local nous expliqua que depuis plus d'un mois , tous les habitants de la villes étais tous le temps fatigué, comme s'ils ne dormais pas ou peu. Nous commenciames alors notre enquêtes au seins de la ville , interrogeant les Shugenjas, moines et habitants. A par le faite qu'ils sont tous fatigués , peu de pistes intéressantes. Les Shugenjas non pas u ou ressentis d'activité magique depuis 1 mois, et les moines, aussi fatigué que les autres, cherchèrent sur nos indication, des portails actifs sur la villes, des infos sur des esprits pouvant affecté le sommeil.

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [ L5R ]   Dim 7 Nov - 20:33

Archives du Clan du Tigre, printemps 1158, par Matsudaïra Mojimi.

Village d’Hamamatsu.

Cette semaine fut des plus mouvementée.
Depuis notre élévation au statut de clan mineur voilà un an, les différents clans Majeurs nous envois leur délégation d’ambassadeurs afin d’établir des relations avec nous. Le clan du Scorpion, de la Licorne et du Lion ont déjà étaient reçu dans notre humble cité et les rapports de leur courtoise visite se trouvent parmi les archives, classés aux dates appropriées. Il y a un mois de cela notre Daïmyo Matsudaïra a reçu une missive du clan de la Grue puis du clan du Crabe annonçant la venue de leurs émissaires. Nous attendions donc leur arrivée et c’est le clan du Crabe qui fut le premier à venir nous rendre les hommages du à notre nouvelle position.
Yasuki Nori, magistrat de son clan, était leur représentant, accompagné d’Hiruma Todo et d’une tsukaï ségasu, Kuni Maé. Comme à notre habitude nous avions préparé le village et nos hommes afin de les recevoir avec tout le respect qu’il leur est dû. Ils se sont montrés fort plaisant, et Hirume Todo fut même impressionné du talent dont à fait preuve notre gunso, Kageho, lors d’une partie de chasse organisée dans nos forêts pour lui, durant laquelle un ours fut abattu d’une seule flèche.
Au deuxième matin de leur séjour en nos terres, un cavalier Shinjo déboula dans le village, porteur de deux parchemins pour notre daïmyo. Le premier portait le mon de la Licorne alors que le second était scellé de l’emblème du clan mineur du Singe. Après leur lecture, Matsudaïra se prépara au départ et nous informa qu’il devait se rendre au plus vite à Ryoko Owari. Après s’être acquitté des formalités et excuses d’usages auprès de nos convives il quitta le village, accompagné d’Hatori, son yojimbo. Il nous incombait alors de rendre le séjour des ambassadeurs du clan du Crabe le plus plaisant qu’il soit et d’éviter toute maladresse pouvant être mal interprétées. Tout se passa à merveille jusqu’au repas et l’arrivée impromptue des envoyés du clan de la Grue. Doji Yasuo, la cousine du champion du clan, était leur ambassadeur. A ses cotés Daïdoji Teruo et Doji Toyoko formaient la délégation.
La situation était inconfortable d’autant plus que c’est à moi, Matsudaïra Mojimi , que notre daïmyo avait donné provisoirement le rôle d’Hatamoto. Nous nous assîmes donc tous autour de la table pour le repas. Les crabes face aux grues. La tension était palpable mais nous ne souffrîmes d’aucun dérapage diplomatique, plus par notre bon sens que par grâce à nos talents de courtisans rodés à l’art de la parole. Les ambassadeurs du clan du Crabe demandèrent l’autorisation de quitter la tablée dès la fin du repas, nous laissant avec les nouveaux arrivants. Ils nous informèrent également de leur départ dans l’après-midi, ce qui, quelque part, nous rassura.
Curieusement Doji Yasuo demanda rapidement s’il pouvait s’absenter afin de s’entretenir avec notre moine Yue-Yin, chargé de l’entretien de notre temple ainsi que du tori se trouvant à proximité. C’est alors que le Daïdoji nous apprit que Doji Yasuyo avait une destinée et qu’elle recherchait depuis son enfance un Tori gardé par des tigres. Ce tori, une fois traversé, devait l’aider à parvenir à un Tengu, être mystique, qui l’aiderais à parfaire sa technique et son art du sabre. Bien entendu aucune demande officielle n’avait faite dans ce sens auparavant et les deux représentants du clan de la grue restant se retrouvèrent confrontés au fait que leur émissaire allait au delà de ses prérogatives et faisait passé sa quête personnelle au détriment de son clan. Qui plus ait face aux représentants officiel du clan (certes mineur) et au sein même de nos terres. Suite à des échanges cinglants Doji Toyoko fit réparation de l’affront que son maitre avait fait à notre clan et donna sa vie pour effacer le parjure.
Après quoi nous avons assisté à un spectacle fabuleux. Afin d’aider Doji Yasuyo à ouvrir un passage, notre shugenja Wei-Long invoqua les éléments et au prix d’une longue incantation qui dura prés de cinq heures la grue pu traverser la porte sacrée qu’était le tori. On ne sait ce qu’il advient d’elle après cela car elle disparu, laissant seul le Daïdoji.
Le cortège de la Grue quitta alors nos terres avec un seul des trois représentants que le clan avait envoyé…
C’est ce moment qu’avait choisit MatsudaÏra, notre daïmyo, pour revenir sur ses terres et reprendre sa place de chef.
Nous lui contâmes les évènements qui venait de se dérouler et lui nous appris le motif de son départ précipité : une réunion venait de se tenir entre les daïmyos des différents clans mineurs.
Le clan du tigre fait maintenant parti de l’alliance des clans mineurs afin de peser un peu plus dans la balance face aux quatre vents qui se disputent dans la course au trône…


_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [ L5R ]   Mer 22 Déc - 11:55

Archives du Clan du Tigre,hiver 1158,par Matsudaira seiji

Village d hamamatsu

L'hiver approche et il nous semble que les modifications du village vont prendre du temps,en attendant Mojimi nous à demander à Amano et à moi de retranscrire les textes de loi pour le batiment prévu à son bureau de magistrat
Les mois ont défilé depuis la réception et les incidents avec les délégations du clan de la grue et du crabe ,mais voilà que se profile une nouvelle délegation .
C est donc au tour du Clan de la Mante de venir nous rendre les hommages convenus à notre nouveau clan,et j espère que cette visite se passera mieux que la précèdente.
Célèbre à leur réputation, ils accostent sur nos rives avec leurs jonques et nous voilà face à trois membres influents de ce clan:MOSHI IGU un magistrat et courtisan,TSURUCHI JIN KYO un duelliste,et YORITOMO NAIZEN
le capitaine du navire

Comme de coutume il nous offre un présent qui sera cette fois ci un magnifique lampion décoré, sur ses présentations , Mojimi leur propose une visite du village, celle ci se passe bien jusqu au moment ou Yoritomo Naizen près du lac semble scruter les alentours du village avec precision comme pour la cartographier ou repèrer des points stratégiques , ce qui ne tarde pas à aiguiser la colère de certains samourais, notamment Shojei et Mojimi, qui leur font remarquer cet acte déplacé

Ils nous annoncent alors que ce point sera éclairé au moment du repas.
en effet,Moshi Igu nous annoce durant celui ci que son clan a intercepté une lettre de notre clan ,adréssé à YASUKI HACHI du clan de la grue, spécifiant que nous sommes en possession d une mine de diamants et que nous désirons commercer avec eux

Moshi Igu nous propose alors de sceller une alliance commerciale avec leur clan plutot qu avec celui de la grue, et nous propose de construire un comptoir sur le lac afin qu il accoste et que les echanges se fassent facilement

Nous nions, et bien sur comment pourrait il en etre autrement nous ne possédons pas de mine de diamants sur nos terres , il s agit d un malentendu et d une fausse information.
Mais à notre grande surprise, notre daimyo ne nie pas cette allégation et la confirme : nous sommes en possession d une mine de diamants mais nous n avons pas les moyens actuel de l exploiter
de plus , MATSUDAIRA SAMA indique qu il n a jamais ecrit cette lettre ,il a bien ecrit une lettre mais à la famille KAIU du clan du CRABE, afin qu il aide à exploiter cette mine étant des experts dans l exploitation des mines de fer,il nous devoile aussi que les seules personnes au courant de l existence de la mine sont HATORI,SHINIGURO ET TOKU KOTOKATA
(accesoirement la mère de Shojei,on est plus à une surpise près)

la question est qui a trahi notre clan et à envoyer cette lettre???
interloqué , stupéfait nous demandons au clan de la mante un peu plus de temps pour repondre à leur offre;

nous interrogeons donc par la suite Shiniguro et Hatori pour savoir si ils sont impliqués dans l ecriture de cette lettre,grace au pouvoir de Yiu Yin de déceler les mensonges , ils sont innocentés
cependant Amano nous apporte des faits troublants qu il a pu voir dans ses divinations ,l auteur de la lettre serait quelqun qui porte un masque
il nous révèle aussi qu après des divinations sur Shiniguro celui ci aurait un passé trouble comme la plupart d entre nous mais egalement un passé trés sombre

laissant pour le moment l auteur de la lettre de coté , nous réfléchissons à cette alliance proposée qui semble etre tout de meme intéressante, car les mantes avec les voix maritimes et fluviales ont un pouvoir commercial interessant, et nous essayons de déterminer les closes du contrat pour pas nous faire avoir

Dans les closes du contrat nous définissons les points commerciaux mais egalement la verité sur l acquisition de cette fameuse lettre
les closes sont acceptés et le clan de la mante nous recontacterons rapidement ils doivent soumettre à leur daimyo les closes de cette alliance commerciale
ils nous révèlent donc pour la lettre que le messager qui devait apporter un message à la famille Kaiu du clan du crabe en prenant un bateau à ryoko owari toshi a été intercepté et apparement la lettre a été modifié pour etre transmises au clan de la grue (famille yasuki) mais en chemin ce sont les tsuruchi qui ont intercepté le message.


l alliance commerciale négociée, notre daimyo demande un duel au premier sang pour honorer celle ci et parle aussi de mariage entre nos deux clans (mais ça va pas la tete !!!!)



duel qui aura lieu entre hatori et tsuruchi jin kyo,celui ci combattra avec un nodachi et remportera le duel
aprés ces intermèdes , le clan de la mante quittera nos rives et mis à part peut etre l idée farfelu d Amano de capturer des tigres avec l aide d Hubuki ; le village retrouvera son calme

calme qui ne durera pas longtemps pour nous car nous sommes tres peu de temps apres le depart de la délégation, convoqués par notre daimyo pour l accompagner au palais d hiver à SHIRO
UZAGI chez le clan du lièvre ,lieu qui va sceller notre alliance avec les clans mineurs

Mais au moment du départ , un messager couvert de sang du clan du lion viendra demander de l aide à notre daimyo ,car son cousin par alliance MATSU DOMOTAI, est attaqué par des créatures de l outre monde
MATSUDAIRA nous demandera de nous rendre au palais d hiver pendant que lui ira porter de l aide à son cousin
nous partons donc , mais en approchant de notre destination nous tomberont sur un village massacré qui semble avoir été soumis à la souillure, vision de cauchemar qui nous affecte tousmais surtout notre moine Yiu Yin ,
Nous brulons les corps et quittont ce pauvre village en direction du palais un peu plus sur nos gardes
que se passe t il? que fait l outre monde aussi loin dans nos terres?

Nous ne tardons pas à en savoir plus car en arrivant à SHIRO UZAGI, nous voyons divers samourais de clans mineurs luttés contre des samourais souillés par l outre monde
nous nous lançons dans le combat tandis que Yiu Yin à la bonne idée de chercher la personne qui commande cette attaque, disparaissant de notre vision elle reapparait devant un femme
d une grande beauté , portant les couleurs de la licorne ainsi qu un crane moustachu qui parle dans sa main droite
mais celle ci esquive l attaque de YIU en se teleportant laissant notre ami hébétée sur place
nous nous attaquons à celle ci et au crane qui dit se nommer YOGO SHUNZOet qui malgré leur blessure s' enfuiront par des brèches
nous remportons la victoire mais celle ci aura un gout amer car les samourais survivants se feront seppukku ne sachant pas si ils sont affectés par la souillure pour ne pas etre deshonorés
Nous apprendrons par la suite que cette dame est une nécromancienne nommée LUCHI SHAHAI qui est très dangereuse celle ci recherchait une personne à l interieur du palais, un membre de la famille toku il me semble

expliquant la situation, à MIYA NISHIO,la magistrate impériale ,nous attendons le retour de notre daimyo qui a été victime d une diversion,pour pouvoir officier la cérémonie de l alliance des clans mineurs
pour une fois , SHOJEI notre jeune bushi s est appreté pour l occasion , nous pensions au départ que c etait pour honorer sa famille : les toku
mais à notre grande surprise , c était pour monter sur le trone car matsudaira devant l assemblée preta soutien et allégeance au

CINQUIEME VENT TOTURI MATSUDAIRA SHOJEI , cinquieme enfant de TOTURI PREMIER et de TOKU KOTOKATA , (la soeur du daimyo toku)
qui a donc le soutien de tous les clans mineurs et de la famille SEPPUN

et qui a pour conseiller SEPPUN AKIRA

face à cette révélation , nous furent circonspects et stupéfaits , certains plus que d autres, mais ce secret surement trés lourd à porter n augure pas un futur serein pour notre clan
et éveille beaucoup d inquiètudes,

mais en ce qui me concerne c est sans condition que je soutiendrais ma famille ,mon clan ,mon ami et bien sur le cinquieme vent MATSUDAIRA SHOJEI



_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [ L5R ]   Mer 16 Fév - 10:29

archives du clan du tigre , printemps 1159,par MATSUDAIRA SEIJI

village d hamamatsu

enfin ,je suis de retour dans notre village que j apprecie tant ,entouré des gens que j apprecie et que j affectionne de plus en plus

en effet ses derniers mois ont été pour moi mouvementés,tout d abord ,j ai du effectué un voyage vers les terres des grues pour y demander la main de ma bien aimé
ASAHINA KAORI, une shugenja du clan ASAHINA,belle comme l éclat de la lune
A ma grande surprise ;les parents de celle ci ont accepté notre union sans poser de problème,et je remercie finalement que le cinquième vent soit parmi nous , car je ne doute pas que sa présence parmi notre clan m ai aidé enfin à etre auprès de celle que j aime plus que tout au monde

c est donc le coeur lèger , à la fin de l hiver,que je suis rentré à hamamatsu auprès de ma femme, après une cérémonie de mariage dans l intimité avec ma belle famille
mais je compte bien officialisé notre bonheur avec les tigres d hamamatsu également

A mon retour , j apprends donc au fil des mois , avec la venue des premiers jours du prinemps certains faits importants

TOTURI TSUDAO aurait investi les terres du lion pour les défendre

mais aussi, qu au cours d un conseil qui a réuni les 4 vents et des emissaires des differents clans , ou notre ami MOJIMI était présent et représentait notre clan
MOJIMI a déjoué une supercherie de l outremonde et à découvert qu un pekkle no oni avait pris l apparence d un samourai du clan du lièvre
MOJIMI a dénoncé la duperie en plein conseil avec tous les membres importants des différents clans et les 4 vents,avançant les différents éléments de son enquete qui l avait conduit à confondre cette créature
suite à l annonce , la créature a révélé sa vraie nature et a tenté de tuer TOTURI TSUDAO, mais c elle ci a été sauvé par AKODO KANEKA
mais, dans le combat le trone d emeraude a été souillé
on raconte que quelques jours plus tard celui ci aurait disparu on ne sait comment?

j ai appris aussi que le champion de jade avait changé et que le nouveau représentant de ce titre se nommait ASAHINA SEKAWA

Les mois ont passé et nous sommes maintenant au coeur du printemps et j ai l honneur d etre convié a un repas aupres de notre daimyo MATSUDAIRA
avec la présence de SHOJEI , YIU YIN, AMANO , et le jojimbo de shojei ,nouvellement arrivé ,du clan du blaireau ,un dénommé ICHIRO KINKO
celui ci nous demande si nous pouvons aller chercher une personne dans la ville de RYOKO OWARI TOSHI, et l escorter jusqu au village , un maitre de la terre spécialisé dans la construction de batiments par la magie ,nommé ISAWA SHOKAN,un shugenja du phenix apparemment une ancienne connaissance de notre daimyo

Nous partons donc le lendemain,et sur le chemin nous arretons dans un monastere shintsei, qui nous offre l hospitalité
avec yiu yin, nous découvrons dans leur bibliothéque , une histoire intéressante qui conte la légende de notre village
un hemin nommé hamamatsu, aurait sauvé prés de notre village , un esprit majeur , le roi des loups

puis nous arrivons dans la cité , ou nous nous installons et faisons quelques achats ou diverses occupations; avant de rencontrer notre hote
shojei achete un daisho de tres belle facture digne de son rang ,amano va chez le joaillier pour faire sertir des pierres precieuses de notre gisement afin de créér des sorts à partir de celle ci
kinko suit à la trace le cinquiéme vent, quant à moi, je fais quelques achats pour le futur banquet que je vais organiser pour sceller mon union avec kaori et yiu yin fait des recherches à la bibliothéque de la ville .

c est alors qu en début d aprés midi nous rencontrons SHOKAN , qui nous attendait , un homme carré, pas trés grand les cheveux noirs en brosse avec une barbe(collier),qui nous offre l hospitalité
personne qui aprés discussion semble avoir un passé glorieux car il a combattu auprés de notre daimyo , mais aussi avec TOTURI Ier

nous partons le lendemain et yiu yin nous demande si nous pourrions aller sur le chemin du retour vers un autel, ce qui nous rajouterait une demi journée de voyage , cet autel d apres ses recherches dans la bibliothéque de la cité serait l endroit exact ou hamamatsu l hemin aurait sauvé le roi des loups

notre hote accepte ce détour et nous nous rendons labas , aprés quelques prieres et investigations
nous remarquons un fait etrange, une creature semble se diriger vers nous a vive allure ,tres vite sur nos gardes, nous nous armons prés a une eventuelle menace
amano lui passe à l offensive et envoie une fureur d osano sur celle ci qui contre le sort avec des prieres
nous apercevons avec surprise que cette creature est un gobelin, nommé pogu, à la peau grise , couleur inhabituelle pour un gobelin , agitant un chapelet de prieres,et recitant des paroles du tao
il nous explique que shintsei lui a montré l illumination et que celui ci est prisonnier non loin de là dans un camp de gobelins diriges par deux ogres,( accesoirement créature de l outremonde)
il nous dit que shintsei connaissait notre arrivée ici et qu il saitque nous allons le délivrer ,
il nous révéle egalement qu un shugenja ressemblant dans la description à shiniguro le conseiller de matsudaira, vient au camp et que c est lui qui a commandé la capture de shintsei

apres des investigations et grace a la discretion de yiu yin qui peut echapper a la vision du commun des mortels
nous savons que le camp compte 60 gobelins et deux ogres , l homme se faisant appelé shintsei a une trentaine d annees ,il a les cheveux noirs longs , il a été drogué et est enfermé dans une cage
yiu yin a uiltisé la drogue pour drogué la nourriture du camp et ceux ci doivent lever le camp demain pour aller vers le sud

shojei accompagné de kinko et de moi meme se rendons à shiro usagi pour réclamer l aide du clan du lievre ,ce qui ne pose pas de probleme car le cinquieme vent est parmi nous et utilise l allegeance preté par ce clan a son egard,mettant ses plus beaux atours shojei le cinquieme vent devoile à nouveau son autorité naturelle quand la situation l exige

quant aux autres ils suivent discretement le camp pour ne pas perdre sa trace

arrivé avec les renforts , shojei prépare un plan d attaque du camp avec les idees de chacun, tandis que yiu yin parcourt les alentours et surveille le camp
a notre grande surprise elle ramene a notre camp un groupe de cinq personnes , des ronins shinobi, qui veulent se venger du camp et les detruire, car celui ci a massacré des gens chers à leur coeur
bizarrement ils sont commandés par un enfant de 8 ans un certain OZARU, et accepte notre aide pour defaire le camp des gobelins

nous attaquons au lever du jour sur trois front dirigé par shojei, amano et moi meme, tandis que shokan cree un mur pour eviter que les creatures ne puissent s enfuir et que yiu yin s occupe de libérer le prisonnier

tandis que les samourais et archers deciment le rang des gobelins, nous nous attaquons aux ogres

shokan essaye de contrer le shugenja resemblant a shiniguro mais celuici invoque un oni de 2 metres de haut et se fait projeter
le premier ogre tombe grace a un des ronins shinobi et mes sorts
tandis que le deuxieme est attaqué par ozaru et la fille du groupe des shinobi
quand a amano il essaye egalament de defaire le shugenja et reussit a enflammer ses habits mais se fait blesser grievement par l oni
shojei arrive à la rescousse et s attaque a l oni et ils se blessent mutuellement
le deuxieme ogre tombe et kinko en bon jojimbo arrive à defaire l oni pour proteger shojei
quand a moi pris par la rage du combat je fonce vers le shugenja et finit par l occire

l embuscade a été un succes et le prisonnier qui nous revelera etre plus tard un descendant de shintsei , annihilera les effets de la corruption
il se prénomme ROSOKU

nous rentrons donc tous vers notre village en proposant a rosoku et au groupe d ozaru, l hospitalité
un grand repas est organisé en l honneur de nos hotes et du combat mené
et c est avec surprise que rosoku qui empruntera notre tori nous emmenera un hote particulier
il ramenra avec lui de chiku shado, le royaume des esprits des animaux, le roi des tigres qui prendra forme humaine et s attablera avec nous
nous disant etre honoré que nous ayons pris le tigre pour embleme


quant à moi il me tarde desormais de celebrer mon union avec ma bien aimé avec mon clan , ma famille , mes amis
d autant plus que yiu yin mon ami , m a fait l honneur de celebrer et de benir celle ci

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [ L5R ]   Ven 11 Mar - 12:13

Le jour se lève déjà et je ne me suis pas encore écroulé , malgré l'alcool et la fatigue.
Encore une nuit a imaginer ce qui pourait être fait de mieu pour Rokugan. Tout en regardant le soleil levant dans la salle du trône de kuiden Matsudaïra,je relis mes parchemins narrant les différents troubles de l'empire. Je me souviens encore de ce matin où ce samouraï est venu, un Licorne du nom de Shinjo Go-Yu-Tchi, amenant une missive de son clan et ayant comme devoir de cartographier nos terres selon son grade émissaire impérial.
A ce moment j'aurais peut-être du me méfier plus, car mon yojimbo, Kenko, un homme avisé, me fit remarqué une certaine gène pour cet envoyé de monter a cheval.
Après avoir mené mon enquête, avec l'aide de Yuyin, il s'est avéré que cet homme avait tué le samouraï qu'il se prétendait être et se prénommait Bayushi Goren.Après un interrogatoire assez intense et désobligeant, mené d'une main de maitre par Amano, nous purent discuter sans retenu avec notre "invité".Il était venu chercher une troupes de Shinobi rebelle dans notre clan.
Sa mort ne pu être évité suite au courroux vengeur dont fit preuve le shinjo honteusement assassiné.
Il n'est qu'un exemple de plus a ajouter a la longue liste des sacrifié pour l'appetit devorant des vents et des grand de notre monde.

Quelle horrible journée que celle d'hier et je ne présent pas qu'elle soit la seule dans l'avenir, car malgré mes réticence a l'admettre,nous somme en guerres.
J'entre dans la course du trône impérial car s'il n'est un homme que ne peut laisser y accéder, c'est mon frère de titre, Naseru.

Et c'est dans le terreur et la confusion que je m'endors encore une fois de plus, avec l'idée que cette guerre emportera l'empire définitivement.

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 659
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [ L5R ]   Ven 11 Mar - 12:16

Voila, je suis une aberration, une création de toute pièce, une chose sans nom ni attache.
Cela fait 5 années, 5 ans de nouveaux souvenirs, 5 ans de fuites, de combats, de survis et de trahisons, enfin presque.
La première année étais plutôt cool. Au coté de quelques amis, les seuls vrais amis que j'ai eu d ailleurs, j'ai vécu presque paisiblement dans cette ville lointaine. Au cote de l'aubergiste Idho et de ses enfants, je l'aidais surtout pour virer les viandes soules en fin de soirée, mais après quelque passage de barde et autre troubadour, je me suis découvert l'art du conte et du chant, le tout dans diverse langues que je comprenais et ne connaissais pas. Tout cela m’intriguait, mais les journées passant je ne m'en inquiétais pas plus que ça. Malgré mes doutes et mes interrogations sur mes origines (Les chants étrangers et mon équipement/capacité de combat).
Je passais pratiquement une année heureuse, mais un jour un gang s'installa dans le quartier et les problèmes commencèrent. Bien sur ils rackettèrent les commerçants, rapidement deux groupes en découlèrent, ceux qui payèrent et les autres. Idho étant un ancien aventurier, il n’avait pas l'habitude de se laisser faire, mais après plusieurs rixe dans l’établissement, et étant dans les dernier à résister, ils envoyèrent des cogneurs.
Technique simple de la terre brûlé, ils mirent le feu à l'auberge et nous attendirent dehors. Nous nous en sortîmes avec difficulté, grâce à nos talents combinés, Idho fut blessé à la tête et sombra dans l’inconscience. Je le mis à l’abri chez des amis de ses enfants, je fus emporté par un froide rage et une sombre résolution, en une nuit je fis disparaître le clan, d'instinct je sus où chercher, par où et comment les attaquer, je devenais le chasseur et eux les proies. Enfin, je le crus .un avait survécu et m'avait suivit, la nuit suivante, réfugié chez les amis, une personne comme moi nous attaqua, la chance/malchance, fut que j’étais la première cible, il entra par la fenêtre de la chambre où je dormais, et commença sont œuvre, réveillé par la lame entrant dans ma gorge, quand j’y repense, j'en ai froid dans le dos. Heureusement, Idho s'était réveillé et entra dans la chambre à cet instant, ce qui me sauva la vie. Nous réussîmes à capturer l'assaillant.
Idho me sauva une 2eme fois, grâce à sa vie de baroudeur, ayant déjà vu ce genre de blessure et savait comment y remédier. Malheureusement je perdis pratiquement la voix. On interrogea par la suite l’assassin, et devant l'ampleur du réseau (Dans d’autres quartiers de la ville) nous décidâmes de nous faire oublier. A la fin notre vigilance était moindre et il réussi à s’enfuir. Étant blessé tous les deux, nous n’avons pas pu le suivre, et c'est qu'au petit matin que nous le retrouvâmes. S'ensuivit un combat où nous fîmes séparé, mais je réussis finalement à le tuer.
Une fois de plus le sort s'acharna contre moi, une patrouille du Guet, alerté par le combat et les problèmes du quartier dernièrement, me trouva en train de fouiller le corps s’ensuivit une course poursuite où je réussis à disparaitre, mais je savais qu'il ne fallait pas que je reste dans cette ville me cachant la journée, je sortis de la ville la nuit suivante, après m’être assuré qu'Idho étais bien rentré. Passant récupérer quelque affaire dans les décombres de l'auberge je disparu cette même nuit.


Je ne les ais pas revu depuis, j'espère que pour eux tous c’est arrangé.
Une chose m'avait marqué dans cette histoire, j'avais trouvé dans une doublure de la bourse de l'assassin, un petit bijou en broche, avec le même dessin qu'une des 5 branches de mon tatouage, je tenais peut-être le début d'une piste de mon passé. Décidé à me lancer sur cette trace, je partis donc sur les routes.


Pendant bien une année , je ne sais plus trop, je me déplaçais constamment, me faisant passer des fois pour une marchande, d'autres pour une chasseuse/ trappeuse . J'avais réussi a m'attirai les faveurs d'un Shugenja , bon d'accord c'était a l'auberge , et je l'avais bien alcoolisé. Enfin plus tard je lui demanda de faire des recherche sur les dessins de mes tatouages. Je ne c'est pas comment ont en est arrivé la , mais il me proposa de faire une sorte de détection de la magie sur un de mes tatouages. Hé bien sa c'est vraiment mal passé , je sais pas si c'était a cause de l'alcool , mais il a a moitie explosé , sa aurais pu être marrant , si il n'étais pas connu dans la ville et si ont ne m'avais pas vu avec lui toute la soirée , j'ai donc fais se qui étais le plus raisonnable , j'ai fuis de la ville .
La suite allais de mal en pis , j'ai galérai juste pour vivre , fuyant loin de cette ville, et je me suis retrouvé dans une troupe de brigand. A la suite d'un été particulièrement sec, nos rapines ne nous permettais plus de manger correctement ,alors notre chef décida de piller un village pas très loin . Sa tourna au drames quand les villageois et aussi exsangue de la sécheresse refusèrent de donner le peu de vivre qui leurs restaient. Se qui sens suivit me réveilla, repassant du bon coté de la ligne , je m'opposa au massacre , mais vite débordé par leurs nombres, je me vit mourir sous leurs coups.
Quand je me réveilla , j'avais a mon chevet , un vieux moine , et se vieux moine allais devenir mon Maitre.
Toujours est t'il que j'avais une sensation de malaise profond , normalement j'aurais du être morte , mais si mes blessure étais grave , je me suis vu mourir , et se n'est pas se petit vieux Bonze qui nous aurais sauver , moi et les habitants du village . Durant les jours de repos forcé , je faisais des cauchemars , enfin un seul cauchemars , je me voyais déchiquetant mes ennemis a main nue , leur broyant les os, les poursuivants dans la proche forêt . Mais a la fin , juste avant mon réveiller , je vois un reflet dans une petite marre d'une source , le diable en personne est devant moi , et la je me réveille .
Les paroles du moine m'apaise dans mon délire , petit a petit j'ai repris pied dans la réalité , affaiblis, choquer mais vivante .


Pendant pratiquement 6 ans , j'accompagnai mon maitre sur les routes, ils avait pour philosophie d'amener les paroles des Kamis a tous, ainsi il allais de village en village, se qui n'ont pas de temple a proximité, tirant un petit Autel mobile . Autant dire que je me suis vite retrouvé a le tiré . Au début je ne l'accompagna dans son voyage juste pour le remercier de m'avoir sauvé , mais je me voilais la face, ses paroles, sa sagesse, apaisais mon trouble. Il me donna beaucoup, me conseillant , me donnant un peu de sa sagesse, de sa compassion et même un nom de famille : Yin ( Yiu Yin). Il m'appris aussi a lire et écrire , quelque rituel et prière, a me défendre efficacement sens pour autant donner la mort. J'ai surtout appris a me maitrisé ; a resté zen en toute circonstance, mon maitre me disais toujours que le jour ou je maitriserais mon Ying et mon Yang pleinement , alors je me serais révélé , et les mystères de mon passé et de mon futur seront mien .
Il est mort il y a environ 6 mois , après un ages respectable de 51 ans. Je n'est vraiment jamais pas su grand chose de sa vie d'avant, juste une lettre, qu'il avais préparé a l'avance , m'amena sur les routes escarpés des hautes vallées du dragon .Voulant remettre en main propre a sa famille ses dernières pensée, elle m'amena dans les contreforts de leur montagnes , ses enfants et petit enfants pleurèrent beaucoup l'homme qu'il étais devenu , mais dans leur propos je compris qu'ils lui reprocheraient des choses. Par respect , je n'est pas aborder le sujet , même si beaucoup de question brulèrent mes lèvres , je ne demanda qu'une chose , son Nom : Kosake Eijiro, le moine a la « paume de fer ». Enfin je pouvais l'appeler autrement que maitre et lui rendre un dernier hommage .


Depuis , j'ai repris la quête de mon maitre , avançant par la même occasion, a découvrir la mienne .
Je n'ai pas trop avancé sur mes recherches personnelles, j'ai essayé dès que j'ai eu l'occasion de demander l'aide d'un prêtre/magicien ? Mais ça c'est mal terminé, il semblerait que je fais une réaction à toute magie, même pour un simple sort de divination, réaction dangereuse, donc j'ai mis de coté cette voie.


Je fais des dessins de mes tatouages pour les montrer lors de mes recherches aux érudit, quand je passe dans des villes de bonne importance. par précaution, je leur donne qu'un seul dessin (autre que la main et le poignard), mais toujours pas de résultat.

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ L5R ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ L5R ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trollquipeut.com :: Le jeu de rôle :: Rapports-
Sauter vers: