Trollquipeut.com

Forum de Jeux de Figurines, de Cartes et de Rôles des Pyrénées
 
AccueilPortail - TrollCalendrierRechercherS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 [ Dark Heresy ] " les Hérétiques se cachent pour pourrir !"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 662
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: [ Dark Heresy ] " les Hérétiques se cachent pour pourrir !"   Ven 19 Nov - 0:17

Il y a deux jours que j’ai reçu la convocation, je me suis donc rendu au lieu dit du rendez vous où je fis la connaissance rapide des autres personnes convoquées :
Un homme issu d’un monde sauvage quelconque, s’amusant avec un chaton.
Un psyker, reconnaissable grâce aux signes hexagrammiques tatoués autour de sa bouche et sur sa langue
Une femme peu vêtue, et dont je chercherais pas à déterminer l’origine.
Un homme tout de noir vêtu avec des yeux verts froids comme le vide (la seule chose qu’un homme normal retiendrait, mais pas un adepte du Dieu machine), me laissant deviner un métier peu connu de bien des gens normaux.
Un serviteur vient nous chercher et nous emmène dans une autre pièce sombre où derrière une vitre se trouve un cadavre, des hommes en blouse et masque chirurgical et 2 servocrânes. L’autopsie commence assez rapidement, et il faut le reconnaître : c’est assez sanguinolent.
Rapidement, l’un des 2 servocrânes extraie du corps une sorte de ver blanc muni de nombreux filaments. On nous apprend que ce truc était fixé à sa colonne vertébrale, ce qui laisse à penser que cette…chose, pouvait être connectée au système nerveux de son hôte.
Il nous apprend le nom de la personne ayant subi un abandon/erreur (HRP : m’en fiche si vous captez pas, c’est le techno qui fait le rapport officiel. Il l’écrit comme il veut na !) et où il a été retrouvé.
Saul Harvest (nommons le sujet Sigma), simple hab ouvrier, a été retrouvé dans un sordide tunnel du transpol non loin de la sous ruche Cos carla où il habitait.
En même temps, il nous apprend que cet homme a une sœur qui ignore toujours qu’il est mort.
L’interrogateur, nous apprend que notre mission va être de retrouver l’origine de cette chose blanche et d’en savoir un peu plus. Nous décidons de commencer notre enquête en allant voir le lieu où le sujet Sigma avait eu sa révélation. Le trajet en transpol jusqu’à la station précédant la station Cos carla ne dura guère. Flak le sauvage descendit dans le tunnel et est parti à pied rejoindre le lieu de la mort de Sigma. Pendant ce temps, nous autres sommes allés voir un gars de la maintenance pour l’interroger. Notre ami Eli montra toute la diplomatie dont il est capable (Pour un peu, il pourrait presque me faire penser à mon supérieur au sein du Mechanicus par sa connaissance des relations sociales.), avec un cuisant échec.
Après un premier échec, notre seule Acolyte féminine tente son approche qui réussit un peu mieux, cependant pour que l’homme accepte de nous emmener là bas il faudrait une assurance. (nous le payons donc pour calmer sa conscience)
Arrivés sur les lieux, Gallia et moi-même ne voyons rien de suspect (faut dire, vu l’activité du Transpol cela aurait été étonnant de trouver quelque chose), et aucune trace de Flak, nous repartons à la station via les tunnels de maintenance.
Arrivés à la station, nous finissons de payer notre homme et décidons de partir enquêter directement au domicile de Sigma. Nous retrouvons Flak en sueur (guère étonnant, il a dû courir tout du long, ou bien c’est la peur de ne pas voir le ciel.), et partons.
Une fois au domicile, on remarque que la serrure a été délicatement ouverte a grands coups de pieds, et l’intérieur en désordre. Signe d’une fouille médiocre, nous fouillons à notre tour mais ne trouvons rien de suspect. Eli et Gallia partent au domicile de la sœur pour l’interroger tandis que Flak et moi attendons dans l’appart de Sigma au cas où ceux qui y ont effectués une fouille reviendraient.
A part des cris entendus dehors à un moment donné (les forces de police locale ayant la main lourde apparemment), il n’y a pas eu de bruit suspect et d’entrée de sombres inconnus.
Peu de temps après nos 2 compères qui sont allés voir la sœur reviennent en nous apprenant que Sigma avait disparu depuis près de 30 jours scintilliens, et que si quelqu’un pouvait être au courant de où il était ce serait un vieil ami à lui nommé Zed, on apprend aussi au passage que depuis quelque temps des gens disparaissent la nuit (plus souvent que dans le passé). On pourrait le trouver ou au temple local de l’Ecclesiarchie ou dans un bar. On décide de commencer par le bar, qui semble fréquenté par le gang local. On s’attable dans un coin, et on regarde si Zed est dans le coin. La réponse est non, mais Gallia fait une rencontre inattendue avec un ancien « ami », pendant qu’ils tapent la discute, moi, Eli et Grich décidons d’aller faire un tour dehors pour reconnaître les environs en attendant que Flak finisse son verre de bière puis nous irons chercher des chambres à l’hôtel local.
Peu de temps après sur le chemin de l’hôtel, le chaton de Flak hérisse le poil et file dans une ruelle sombre, Flak lui coure après, je le suis avec Eli et Grich à marche prudente. Une fois dans la ruelle on voit deux yeux rouges, j’ai le réflexe d’allumer mon saint lumiglobe et sa lumière nous révèle une monstruosité possèdant un visage métallique, une peau transparente sous laquelle on voit une armature métallique. Eli tente de tirer et son tir ne fait qu’érafler la chose (je le suppose vu qu’elle n’avait pas l’air incommodée et qu’elle se déplaçait vite, très vite). Flak et Grich lui courent après, tandis que Eli et moi-même prélevons un peu du sang de la blessure de la créature pour une analyse ultérieure.
Peu de temps après, nos 2 compères reviennent bredouilles en nous montrant sur la carte qu’on possèdait la zone où la créature les avait semés (Une zone comprenant le temple local et l’hospice).
Nous arrivons à l’hôtel, où le gérant nous fait payer pour la nuit. La nuit se passe sans trop de problèmes (juste une escarmouche contre des petites frappes, pas la peine d’en parler), le lendemain nous retrouvons gallia et nous rendons au temple où nous trouvons Zed. Eli et moi attendons dehors tandis que les autres tentaient une manœuvre en tenaille pour le prendre par surprise. Peu de temps après, Zed sort en trombe et tombe site au croc en jambe d’Eli. Nous l’interrogeons, et il nous apprend que les disparitions se sont accentuées suite à l’arrivée d’un homme qu’il nomme le chirurgien et qui travaillerait à l’hospice. Notre enquête nous y mène donc, on y envoie Flak qui fait plus dans la couleur locale et qui part donc faire la queue pour la pitance du jour. Peu de temps après il nous contacte en disant qu’il aurait besoin d’une diversion pour explorer le bâtiment plus en avant. On demande donc à notre ami psyker Grich de concocter une diversion comme seul le Warp peut en faire une. Alors là, il prend le chaton de Flak, et fonce en hurlant dans l’hospice, nous autres bouche bé devant une diversion d’un tel niveau (alors là, je dis chapeau l’artiste !) mettons quelques instants à nous en remettre. Quoi qu’il en soit il semble que cela ait marché (même si le chaton a effectué un vol plané à travers la porte au bout de 2 minutes, 25 secondes, et 6 dixièmes exactement sur une distance de 4.325745 mètres). Flak nous contacte en disant qu’il a trouvé des papiers à l’étage, on lui dit de les ramener, ainsi qu’une porte blindée fermée. Il ressort par une fenêtre quelques instants plus tard. Ayant de forts soupçons sur cet hospice, je propose au groupe de passer une nuit à l’étudier pour voir si il se passe des choses bizarres. Et si oui, alors on tentera une entrée pour en savoir plus.
On s’installe sur un bâtiment proche ayant un bon point de vue sur l’hospice et nous attendons la nuit. La nuit arrivé, Eli était installé avec un joli fusil de sniper (construction non standard, du sur mesure) et il commençait à cartonner des yeux rouges qui sortaient sur le toit de l’hospice (il en a dégommé 5 et blessé un sixième à l’épaule). Deux autres ont ramenés les morts et blessés à l’intérieur. Peu de temps après, des agents des forces de l’ordre locale ont commencées à arriver et entraient dans l’hospice. On se dit que ce serait peut être bien d’y aller avant que des preuves ne soient effacées. Eli restant en couverture, c’est à nous autres de se taper le sale boulot. Après une brève bataille contre 4 agents locaux qui nous blessèrent légèrement et un yeux rouge qui avait entraîné Gallia à l’intérieur de l’hospice, nous entrons. Là nous affrontons un second garde qui tirait à tout va, puis un troisième planqué dans l’escalier qui goûta de la chevrotine du fusil de Flak. Une fois devant la porte blindée, j’ai communié avec le Saint Esprit de la Machine qui contrôlait son ouverture et le convainquit de nous ouvrir après avoir apaisé ses craintes. La salle située derrière se révéla être un laboratoire avec de nombreuses tables de chirurgie. En progressant le plus discrètement possible nous sommes finalement tombés devant un homme équipé de nombreux augmentiques qui officiait sur quelqu’un. Il a donné à deux servocrânes et 2 yeux rouges, l’ordre de nous éliminer (pas de communication verbale, possible système vox intégré) pendant qu’il prenait la fuite.
Le combat ne dura guère, Flak partit à la poursuite de la personne que je soupçonnais être le Chirurgien tandis que l’on libérait Grich de son yeux rouges. Nous entrons dans une salle où se trouvent 3 cuves (dont une occupée par un yeux rouges blessé à l’épaule), une bombe, des vers blancs en bocaux et une fosse dont on ne voyait pas la profondeur. Flak soulève la bombe, avant qu’on puisse l’en empêcher, accélérant le compte à rebours. Gallia eut tout juste la présence d’esprit de récupèrer l’un des bocaux contenant les vers et nous prîmes la direction de la sortie tandis que la bombe explosait derrière nous. Il ne restait plus rien du hangar, et des cadavres d’yeux rouges.
Nous sommes donc venus directement à vous pour faire notre rapport.

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 662
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [ Dark Heresy ] " les Hérétiques se cachent pour pourrir !"   Mer 22 Déc - 11:57

+++ Majoris Extremis +++++
++++ Code accepté ++++++++
+++ Décryptage en cours +++
+ Date : 246 815M41 ++++++
++ de : Sheshen Niras+
+ Pour : Inquisiteur Callidon ++




Après avoir reçu la convocation de votre Seigneurie et Maître Callidon mes " compagnons" à savoir "l'homme froid" ( Kâlter) et "l'homme en métal" ( Ismael) et moi même sommes arrivés 3 jours après sur la planette Yocanthus.
Je n'ai pas eu la Joie de revoir la "femme aux gros tétés" (Justigna) mais la grande joie de ne pas revoir "l'homme qui jette les chats pour faire diversion"(Quarl).On a prit contact avec l'interrogateur Sand qui nous a donné la mission:


3 moines retrouvés morts et hallucination collectives dans un monastère dont l'église allait être sanctifiée dans 5 jours telle était notre enquête.


l'interrogateur Sand nous a trouvé un véhicule fermé à roues pour faire le voyage d'un jour.
Pendant le voyage on a rencontré un des seigneurs de guerre il a prélevé deux de nos armes pour "droit de passage"
l'interrogateur nous a laisser faire donc on a pas fait de vague et laisser faire cette transaction qui finalement pour la vie de tous était bonne.
On a été bien accueilli dans le monastère les meilleurs chambres, une nourriture variée, en grande quantité et vraiment super bonne.
on a commencer à interroger les moines, pendant ce temps l'inquisiteur sand a ouvert les corps des morts pour voir ce qu'il y avait dedans (autopsie) (?!?!)
hallucinations, et meurtres ont commencés exactement il y a 2 mois et demi tous les corps ont été retrouvé dans une grande zone à 5km des habitations entourant le monastère
pendant la nuit on a tous fait des "rêves" bizarres chacun le touchant personnellement ( envoutement, control des esprits ?).
C'est le moine " langue de serpent" Séverus qui nous a fait un plan( je ne l'aime pas ce moine il se dit timide mais il a essayer de me questionner sur plusieurs choses... )




Le lendemain on a décidé d'aller voir ou les moines avaient été retrouvé, mais avant nous avons vu l'inquisiteur sand qui avait fait les autopsies:
les victimes ont eu les yeux arrachés et ont été attaqués par des animaux , la perte de sang par les différentes blessures ont causé a chaque fois la mort.
On a pris le camion pour fouiller la zone. "L'homme froid" a trouvé deux cavernes, dans la 2eme il y avait des gros oiseaux ( corbeaux de chystes) qui nous ont attaqué, nous avons tous été plus ou moins blessés.

Un peu plus tard " L'homme en métal" est sorti du camion en levant les yeux et c'est à ce moment là qu'un corbeau a décidé de plonger du ciel pour lui atterrir dans la gueule c'était marrant, mais lui a pas trouver ça drôle
il est tomber raide.


Heureusement quelques minutes après nous avons trouver une guérisseuse,
cette guérisseuse du nom de " Chante Mort" nous a accueilli chez elle avec bcp de gentillesse, elle a commencé par poser un onguent sur les plaies de" L'homme en métal" tout en priant le dieu-Emprereur puis nous a expliquer pendant que nous mangions l'excellent repas qu'elle nous avait fait , qu'elle était très connu dans la région pour aider tous les personnes ayant besoin de soin ou de recomfort. ( une sainte femme ).
Puis nous a racompter l'histoire dePèree Corbeau qui aurait été un grandméchantt homme qui :Heureusement c'est fait tuer par le milles fois saint ST Pruzus ( le saint patron de l'église justement )
sur le chemin du retour les même corbeaux nous ont suivi, ils avaient des réactions trop " humaines" le camion c'est fait encore attaqué. ces Corbeaux nous ont suivi un bon moment en nous narguant.


Quelques instant après notre arrivée un véhicule noire portant le symbole de l'Inquisition est arrivé dans la court.
Un " homme sec"en noire en est sorti ( acolyte?) et a ouvert la porte pour permettre de descendre "l'homme au regard méprisant" je me suis approché pour nous présenter mais nous a juste traiter d'incapable ( 3 secondes pour juger il est vachement fort cet inquisiteur ) par contre il a cracher sur la sainte inquisition en vous traitant vous même mon maitre d'incapable aussi. ( autant dire que s'il n'avait pas été un inquisiteur je lui aurait fait avaler ses injures à l'aide de mon couteau de chasse ).


Il nous a demander de faire un rapport ce que nous avons fait aussitôt et à demander pour le lendemain de faire venir la guérisseuse pour l'interroger.
la nuit se passa encore avec des hallucinations. et le lendemain au aurore on est parti chercher " chante mort"
pendant ce tps un bucher a été monté. l'inquisiteur "homme au regard méprisant" Trentor a interroger la guérisseuse. les hurlements de cette femme ont duré des heures.

Puis quand tout c'est arrêter l'inquisiteur ma ordonner de l'attacher au bucher, il a dit que c'était elle la coupable est que la mission était résolue. j'attachais donc le corps sans vie de "chante mort" et mis le feu comme ordonné.
L'inquisiteur "homme au regard méprisant " décida de plier bagage sans même vérifier qu'il avait bien tuer le bon hérétique.



Malheureusement pour lui c'était pas le bon car pendant la nuit il y eu encore des hallucinations collectives et il y eu un grand bruit dans l'église.
on est tous parti dans l'église, et on a vu le moine" langue de serpent" Severus auréolé d'une llumière verte penché sur le reverand ppère"sans yeux" Scayé
le moine " langue de serpent" était en train d'arracher un œil au père
"l'homme froid" ( Kâlter) fit sauter le couteau du moine par un tir super précis puis après un peu de tir de notre part ( qui servit à queue-dalle ) on s'est jeter au corps à corps
on a finit par le tuer en lui arrachant les yeux l'était costaud le salo... mais dans l'histoire j'ai perdu une oreille et pire le 3 fois saint interrogateur Sand avait perdu la vie .
Résultat on sait pas ce qu'on a tuer ... mais c'était super balèze ( l'utilisation d'une munition super anti-tout de la part de Kâlter le prouve alors qu'il a rien eu...).






_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 662
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [ Dark Heresy ] " les Hérétiques se cachent pour pourrir !"   Mer 16 Fév - 10:27

+++ Majoris Extremis ++++++
+++ Code accepté ++++++++
+++ Décryptage en cours +++
+ Date : 246 815M41 ++++++
Me voilà convoquer ou je retrouve Kalder, Chershen et Frère Ismaël. Nous sommes reçu l'inquisiteur Calidon. Il demande a mes camarades une explication sur le décès de l'inquisiteur Sand. Les quelques explications de Kalder semblent lui convenir.
L'Inquisiteur Callidon nous demande de faire une enquête auprès de Laurent Stroff (ancien garde royal et ami de l'inquisiteur) sur la disparition de sa nièce Zaya Stroff. Celle-ci a disparue depuis 3 semaines. L'enquête officielle n'as rien donnée mais un homme de confiance de Stroff a trouvé des boitiers (4 capteurs d'activité électrique du corps et 1 qui a une fonction indéterminée) que nous montre l'inquisiteur. On apprend qu'une religion a été tolérée et qui existe depuis 5 ans « Le Cœur Joyeux » et dont Zaya est membre depuis 1 an.
Un vaisseau est mis a notre disposition pour nous amener chez Stroff. Nous sommes reçu par sa fille Julia Stroff. Notre arrivée est particulièrement remarquée, il faut dire que nous faisons « pittoresques » au milieu de la Bourgeoisie. Mr Stroff nous parle de Zaya, elle est orpheline, son oncle l'as prise sous son aile. Depuis environ un an elle fréquente la nouvelle religions « Le Cœur Joyeux ». elle aurait un petit ami qui porte le nom de Spirit Damin. Mr Stroff va prendre contact avec Votlin Ordé qu'il a engagé pour rechercher sa nièce et qui a découvert les boitiers appelé harmonimètres. Mr Stroff nous demande de travailler sous couverture. Nous prenons donc nos identités de substitution et nous nous faisons passé pour une délégation étrangère. Ely et moi nous seront des nobles frère et sœur, Dariel et Frack seront nos serviteurs. Étant en début d'après midi et le repas ayant lieu le soir vers 20h nous en profitons avec Julia pour aller à l'appartement de Zaya ou nous ne trouvons rien à part un journal intime. Il y est noté la joie de Zaya d'être membre de l'église du « Cœur Joyeux ». Grâce au gardien de l'immeuble de Zaya, Dariel a pu télécharger et visionné la vidéo surveillance. Nous restant du temps nous nous séparons en 2 groupes. Avec Julia je vais faire un tour à l'église du « Cœur Joyeux », après avoir fureté et avoir aperçu un groupe de fidèle se faire scanner par un boitier que l'Inquisiteur nous a montré. Un prêtre de l'église nous repère et nous suit comme un petit chien, donc impossible d'aller plus avant dans notre investigation. J'en profite pour lui poser quelques questions mais il me dit qu'il ne connait pas Zaya et il me refile une bible de leur religion. Les autres sont allés a l'immeuble du petit ami de Zaya, Spirit est un jeune homme hautain qui ne nous apporte aucunes informations, mais il invite Julia a une fête. Ensuite nous retournons chez Stroff.
Le soir au cours du repas Mr Stroff nous informe qu'il a pris contact avec Vorlin Ordé et qu'il nous donnera l'heure du RDV. Le lendemain soir, Mr Stroff nous amène à une soirée organisée par Dame Boréla qui est un membre influent du « Cœur joyeux ». Après le repas, nous allons nous couché et nous en profitons pour faire un point sur la situation. Nous entendons un bruit de bagarre, nous sortons de nos chambres et nous nous dirigeons vers le bruit. Couchée au sol, devant une porte d 'entrée, Julia est sans connaissance. Kalder entre dans la pièce, je le suis ainsi que Chershen. Ishmaël s'occupe de Julia, Mr Stroff crie « Non, pas elle ». Un homme tient en otage Mme Stroff et une silhouette aux yeux rouges s'approche de Mr Stroff. En voyant Kalder la silhouette aux yeux rouges va pour se jeter sur lui mais il lui explose la tête d'un coup de révolver, pendant ce temps j'allume la lumière. Une deuxième silhouette que nous n'avions pas vu se jette sur Kalder et Chershen tire sur l'homme qui tient Mme Stroff en joue. De sa poche il sort un boitier qu'il jette par terre et il saute par la fenêtre. Je vais pour voir vers ou il s'échappe mais j'entends Kalder se battre avec la silhouette. Au moment ou je me retourne la silhouette lui assène un coup de poing dans la mâchoire qui se déboite, alors je me jette sur elle et je lui plante un couteau ente les omoplates et Dariel lui met une décharge électrique entre les deux oreilles qui la tue définitivement. Le boitier est activé et un hologramme apparaît « NE CHERCHER PLUS ZAYA ».
L'homme qui a sauté par la fenêtre est mort, la police arrive sur les lieux mais cela laisse le temps a Dariel de faire une rapide autopsie des silhouettes et de découvrir un implant sur sa colonne vertébrale, les mêmes qu'à Coscola. Je propose d'envoyer les corps a l'Inquisiteur Callidon pour qu'il puisse faire le nécessaire. Après avoir interrogé les membres de la famille Stroff (qui sont sous le choc) mais on apprend rien de nouveau. Le chat de Chershen suit une piste qui mène dans une ruelle qui fini sur une falaise.
Au petit déjeuné, Laurent Stroff nous informe que nous avons RDV avec Vorlin Ordé dans une taverne. A l'heure prévue, on se retrouve face à face avec un petit homme chauve avec une queue de cheval (que Dariel a vu sut la vidéo-surveillance de l'immeuble de Zaya). Il nous indique que son investigation auprès du « Cœur Joyeux » l'a amené a suspecté Amaréo Théodossia. Il a également découvert que le « Cœur Joyeux » utilise une drogue , la Farcosia, qui rend euphorique. Il nous donne rdv au souk du coin pour nous remettre en main propre des informations qu'il a récupéré contre une somme substantielle. On est d'accord mais je lui en verse la moitié maintenant et l'autre moitié à la livraison des informations.

" le vent souffle sur le petit souk qui s'ouvre devant mes pieds, depuis ma position je devine ce monde grouillant à l'infini, mais je reste focalisé sur notre mission.
Il arrive enfin, pile à l'heure, même depuis ma position sa tension est palpable. Les autres sont en place pour le réceptionner, tout se déroule comme prévu, donc quelque chose cloche !!!, je colle mon oeil au viseur, inspecte les horizons et reste vigilant, je reviens un instant sur Ordé pour suivre son avancé. La détonation arrive 1 sec plus tard, mais le projectile à déjà fait son oeuvre, et la tète de notre livreur se détache presque de son corps...dans le même instant, deux "Yeux Rouges" fondent sur la mallette pour l'emporter. Il est juste derrière, le fusil encore fumant. Mon corps se tend et je décale ma position de tir pour faire feu, mon coude est bien calé, Azraël n'est plus qu'un prolongement de ma volonté, celle de donner la mort, mon index se crispe sur la détente ... et se fixe. Il a abaissé sa capuche, il sourit, il devine ma consternation et le doute qui s'empare de mon visage ... qui est aussi le sien !!! ."


+++ Fin du fichier +++
+++ Déconnexion +++

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 662
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [ Dark Heresy ] " les Hérétiques se cachent pour pourrir !"   Ven 11 Mar - 12:19

Les poumons encore lourds de l’atmosphère de la ruche, c’est avec délectation que je déguste le thé offert par Laurent STROFF. Etrangement meilleur que ce que j’ai pu boire auparavant..
Ting !
La cuillère dans la tasse exprime mon doute.
Mes futurs collègues semblent en apparaître sur les canapés autour de moi.
Mes pensées troublées…
Par quasi réflexe je prend cette inspiration caractéristique qui me vaut ce surnom dont je tire une certaine fierté.
Ting !
Une douche fraîche dans mon esprit tout au long des présentations. Cela doit se traduire sur mon visage, l’accueil qui m’est fait par mes collègues est plus chaleureux que je ne l’aurais cru même si la présence d’un adorateur de la machine n’est pas sans me rebuter. Tant de zèle à se torturer le corps et à en dénigrer la grandeur et la majesté me laissent pantoi.
Les présentations passées, j’essaye de comprendre comment se déroule l’enquête.
Au grès de la narration j’apprends que la soirée se passera chez une noble de Demetris II, Dame Boréla.
Le temps de se poser tous les éléments, nous répartissons les rôles, un groupe venant du monde de Fenk afin de camoufler leurs étranges coutumes. Et moi dans mon propre rôle à ceci près que je serai venu ici pour glâner des informations sur ce culte parallèle et autorisé par l’ecclésiarchie qui correspond aux valeurs de mon monde natal.
Ting !
Toujours cette sensation de goût étrangement meilleur, c’est quelque peu détaché que je vis les heures précédent la réception.
Clac !
La portière du véhicule se referme et avec elle mes pensées. Je suis dans mon personnage, enfin, dans mon propre rôle.
Humant l’atmosphère je pressent qu’une approche discrète est des plus appropriée, aussi je m’adresse à la personne du culte la plus effacée, une dame originale qui m’en apprend un peu plus sur les personnes du culte et leurs rôles.
De fil en aiguille j’en arrive à discuter avec le plus haut représentant présent du culte qui m’invite à participer à quelques cérémonies dès le lendemain, propositions auxquelles j’accorde un intérêt que je veux ressenti.
Paf !
Un duel d’honneur, comme c’est original, décidément les hommes trouvent tous les prétextes pour abimer le vaisseau que l’Empereur leur a donné.
Alors que j’allais détourner mon attention de cette scène stupide, mon belliqueux collègue se retrouve dépossédé de son amulette et il perd son aura … Qui se trouve être hébergée par son amulette…
Clac !
Encore sous le choc, le rideau se baisse, les artistes ont joués leurs rôles, la porte du véhicule s’est refermée.
Les informations sont maigres mais nous avons quelques pistes. La faible nuit se passe et je me rend aux offices le lendemain.
Confondre le but et le chemin, tel est donc leur faiblesse. Ils ne recherchent point le bonheur dans ce culte, ils l’achètent. Je prie l’Empereur que mon dégoût ne se remarque pas de trop et je participe sur invitation de mon contact à ce qu’ils considèrent un baptême, l’Empereur m’est témoin, ce n’est que pour retrouver cette enfant et élucider cette trace d’hérésie.
Une drogue hérétique ! De la poudre dont émane une aura pareille à celle qui rayonne des hommes. L’Empereur continue de me protéger, mon malhabile tour de passe passe semble les avoir dupé.
Comble de bénédiction, au sortir de la scène je suis invité à une réunion réunissant les pontes du culte le soir même !
Nous passons le reste de la journée à préparer la rencontre pendant que l’autre moitié du groupe s’apprète à participer à une soirée avec les proches de la victime.
Dong !
Devant la porte cochère de cette luxueuse maison, je suis seul. Je sais la présence de mes deux collègues non loin de la, mais je ne peux réprimer un frisson le long de l’échine.
La gueule du loup s’ouvre, je m’y engouffre d’une muette prière à l’Empereur.
A peine les présentations faîtes et tout à mon rôle, je met plusieurs secondes à réaliser que ce que je vois surgir à l’étage du salon n’est pas le fait de mes hôtes.
Les yeux rouges sont là.


_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 662
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [ Dark Heresy ] " les Hérétiques se cachent pour pourrir !"   Dim 3 Avr - 19:17

+++ Majoris Extremis ++++++
+++ Code accepté ++++++++
+++ Décryptage en cours +++
+ Date : 150 815M41 ++++++


Après le final du spectacle ou un serviteur se fait embroché de part en part par Spirit, les spectateurs sont en liesses. Voyant mon septicisme Krinn s'avance vers moi avec dédain et ne comprend pas mon attitude. Un banquet suit la représentation ou j'ai pu discuté avec des jeunes qui sont surtout des pratiquants du « Cœur Joyeux ». Au milieu de la foule Cheshen repère un Acolyte de l'inquisiteur Trentor qui lui demande sans ménagement de quitter les lieux. Je remarque une discussion animée entre Julia Stroff, Spirit et Krinn. Elle a l'air très en colère. Elle m'informe qu'elle est invitée à une soirée après le banquet mais elle a refusé l'invitation, et la voyant agacée je lui propose de rentrer. On dépose Julia chez elle et nous allons rejoindre les autre au RDV de Tybalt. En arrivant, on trouve Kälter en train d'osculter des corps. Avec Cheshen, on aide Tybalt et Ishmaël à fouiller la maison. On découvre une porte dissimulée avec un code. Nous réussissons à l'ouvrir et dans cette pièce secrète nous trouvons une caisse avec la drogue utilisée par le « Cœur Joyeux », des data-blocs et des livres dont un portant le titre « Pour la défense du futur ». Sur les data-blocs il y a des données incriminant le « Cœur Joyeux » et des données bancaires ayant un lien avec la drogue. Il y a également des fichiers « Projet Protéus », « Farkosia » et « Le Chirurgien », « Nocturna » une sous ruche de Cibellus. Avec Tybalt, on fait un inventaire des pièces à convictions pour l'inquisiteur Callidon, que l'on charge dans la voiture. En revenant à la Villa Stroff nous lui faisons un compte rendu et sur un data-bloc Ishmaël trouve un dossier au nom de Saya et noté traitée. Mr Stroff nous dit que les noms signalés traités dans les dossiers sont des personnes disparues des familles nobles.
Je vais voir Julia pour savoir si elle s'est remise de sa discussion d'avec Spirit et Krinn. Elle va mieux mais elle n'as pas d'informations sur les soirées après les banquets par contre elle me dit que je ne laisse pas Krinn indifférent, vu son attitude a mon égard il y a de quoi se poser des questions. Pendant que Tybalt envoie la caisse, les livres et les data-blocs à l'inquisiteur Callidon celui ci nous envoi les résultats d'analyse de la drogue, elle contient des Substances du Monde Lointain, de la technologies Xénos et de l'ADN humain. On se réuni dans la chambre de Kälter qui a une sale mine, je les informe qui je vais rendre visite à Krinn à qui apparemment j'ai fait une bonne impression...Pendant que Kälter, Ishmaël se reposent. Je vais donc rendre visite à Krinn accompagnée de Cheshen. Chez Krinn, après une discussion sur des banalités il me parle de soirées « particulières » et il me propose de venir à une de ces soirées en compagnie de Julia. J'accepte son offre et lui dit que je viendrai avec mon frère. De retour à la Villa Stroff et j'informe l'équipe de l'invitation du soir et des dispositions à prendre. Mais Stroff vient nous chercher pour nous dire qu'une personne nous attends dans son salon. Hors Tybalt, nous allons à la rencontre de cette personne et il s'avère que c'est l'Inquisiteur Trentor. Il sait que ce soir je dois aller chez Krinn et il m'ordonne d'y aller. Je ne peux que lui obéir mais je lui dit que je suis la seule invitée, l'Inquisiteur m'impose son acolyte et qu'il passera me chercher pour aller à la soirée. Une fois que l'Inquisiteur est parti nous mettons en place une stratégie pour le soir : Ishmaël, Cheshen et Tybalt vont à la sous-ruche et Kalter va me suivre pour couvrir mes arrières. A heure dite, l'acolyte vient me chercher, et dans la voiture il me fait mettre une lentille caméra et une oreillette. Il me dit être l'acolyte portant le nom de Noble Ignas.
L'acolyte descend de la voiture et me laisse seule pour aller chez Krinn. Celui-ci m'ouvre la porte à mon arrivée, il me demande de mettre à l'aise et en jetant un coup d'œil dans la pièce voisine toutes les convives sont nues. C'est une vrai orgie, et je remarque une petite lueur au fond de l'œil de Krinn qui ne me rien qui vaille. Un petit moment plus tard il demande le silence et dessine un pentacle en peinture rouge au sol. Il se met au centre du pentacle et commence à psalmodier. Petit à petit un nuage apparaît semblant sortir de son corps, j'ai l'impression d'y voir des visages de femmes, d'hommes et d'enfants. La forme s'approche de moi et me demande mon nom. Je lui donne mon nom de couverture « Gaïa », la forme insiste moi aussi, mais d'un rapide mouvement la présence pénètre dans mon œil et me l'arrache. La douleur est insupportable. Puis la forme calme la douleur en passant par l'orbite énucléée et me redemande mon nom cette fois je lui dit la vérité, mais elle me dit que mon vrai nom est « Justinia Haarlock ». puis tout se passe très vite, le Noble Ignas entre accompagné d'une femme , il déclare tout le monde hérétique et la femme commence à les découper en morceaux. Tant bien que mal, j'essaie de me sortir de ce guêpier lorsque je sens un manteau se poser sur mes épaules et tirée vers la sortie. Je réagis et je vois que c'est Kälter qui est venu me cherche (je lui doit une fière chandelle). Voyant mon état, on s'arrête chez un médecin pour les premiers soins et j'en profite pour retirer la lentille et l'oreillette. On décide d'aller rejoindre le reste du groupe à la sous ruche. Dès qu'on peut nous rentrons en contact avec eux, ils nous apprennent qu'ils suivent un convoi de camions qui se dirige vers la sortie du Dôme (évidemment à la sortie opposée ou nous nous trouvons) alors Kälter réquisitionne un véhicule et conduit comme un fou pour se retrouver au bout de la rue d'où le convoi doit déboucher. Rapidement Kälter s'installe dans sa position favorite, snipper en haut d'un toit. Je suis avec lui mais je ne ne lui suis d'aucune aide, j'essaie de récupérer de ma blessure. J'entends Alter qui tire deux coups. Il me dit qu'on peut redescendre. Et là, feux d'artifice, le camion de t^te de convoi est en flamme. Après avoir éteint tant bien que mal l'incendie. On sort le corps du chirurgien qui a la tête explosée. On fait rapatrier le corps auprès de l'Inquisiteur Callidon pour autopsie.


+++ Fin du fichier +++
+++ Déconnexion +++

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Dark Heresy ] " les Hérétiques se cachent pour pourrir !"   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Dark Heresy ] " les Hérétiques se cachent pour pourrir !"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Dark Heresy ] " les Hérétiques se cachent pour pourrir !"
» Dark Heresy - Un JdR dans l' univers de 40K
» [Dark Heresy] à toulouse vendredi 28 novembre
» DARK HERESY
» Dark Heresy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trollquipeut.com :: Le jeu de rôle :: Rapports-
Sauter vers: