Trollquipeut.com

Forum de Jeux de Figurines, de Cartes et de Rôles des Pyrénées
 
AccueilPortail - TrollCalendrierRechercherS'enregistrerFAQConnexion

Partagez | 
 

 [Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: [Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie   Jeu 11 Oct - 20:46

Mon rapport; mon perso étant un vieux cowboy américain, il est un peu raciste sur les bords (mais il se soigne). Il est probable que je l'édite un peu ensuite.
Il vient de Lousiane et donc parle français et anglais.
-------------------------------------------------------
De: Steve Bellefontaine
A: Anita Bellefontaine, Baton Rouge

Chère Maman

Tu t'inquiétais de mon oisiveté dans ta dernière lettre, et je t'en remercie car cela m'a poussé a prendre des mesures pour m'améliorer. Un gentleman français établi depuis un certain temps à Londres, Jacques de Mollay, m'a invité à rejoindre un club très intéressant. Ces personnes ont pour but de visiter des endroits exotiques et nouveaux. Dès le soir on me proposait de partir pour les îles mystérieuses (c'est leur vrai nom). Je serai accompagné, en plus d'une foule d'assistants, par plusieurs autre gentlemen. J'essaierai de te présenter Philippe Dubois à notre retour. Tu lui montrera tes recettes d'écrevisses, je pense qu'il a le talent nécessaire pour les cuisiner correctement.
J'embarque demain pour le dernier trajet jusqu'à ces îles; d'après ce qu'on m'en a dit, cela devrait ressembler à la Floride* mais avec moins d'alligators et sans la malaria. Les communications vont être difficiles, ne t'inquiète pas si ma prochaine lettre n'arrive pas avant plusieurs semaines.

Ton fils qui t'aime.

PS: les bottes que tu m'a envoyée vont m'accompagner dans ce voyage, je ne t'oublierai pas.
-------------------------------------------------------
* la Floride du XIXè siècle était en grande partie inhabitable: une jungle humide infestée de crocdiles, de moustiques et de serpents.
-------------------------------------------------------
De: Steve Bellefontaine
A: William Bellefontaine, New York

Bonjour William

J'espère que cette lettre te trouve en bonne santé. La mienne est excellente, et mon humeur s'améliore: l'ennui s'éloigne! L'erreur de mon départ à la retraite s'efface! Je ne vais pas te donner de détails compromettants, je laisse ton imagination d'auteur remplir les blancs.
Figure toi qu'alors que nous (c'est à dire moi et trois compagnons, dont un noir d'Afrique parlant anglais et nettement plus civilisé que nombre de nos frères de race) quittions Londres pour embarquer sur un navire à destination des Iles Mystérieuses (sans déconner) le chauffeur et le valet de pied avaient été payé pour nous emmener vers un interrogatoire inamical. Quatre morts plus tard , dont deux à moi, nous quittions une grange en feu et laissions le valet de pied inconscient juste à côté. La morale? Le cuisinier peut assommer un bœuf à main nue (comprends ce que tu veux).
Le bateau nous a attendu, heureusement.
Ce que nous allons faire sur ces île? Diriger un avant poste (environ 70 personnes) et rechercher un explorateur disparu.
Je te donne un indice: l'explorateur s'appelle Emmet Cole.

Je te souhaite de noircir assez de papier pour équiper un clipper.
-------------------------------------------------------
FROM: STEVE BELLEFONTAINE
TO: ROBERT LANGLEY, WASHINGTON

ASSHOLE STOP I HOPE YOU CHOKE TO DEATH ON A HORSE'S DICK STOP BUT YOUR STUPIDITY WILL FINISH YOU BEFORE YOU FIND THE ANIMAL OF YOUR LIFE STOP CONTINUE PETTING BEARS & KEEP KNOCKING ON DOORS WITH YOUR HEAD STOP I KNOW YOU WILL DIE STOP THE SOONER THE BETTER STOP THAT WILL BE YOUR FAMILY'S LUCKY DAY STOP & END
-------------------------------------------------------
De: Steve Bellefontaine
A: Josiane Langley, Washington

Ma chère fille

Tes théories sur l'égalité des races me semblent de plus en plus solide. J'ai rencontré un blanc, un vrai malade, nommé Van Pelt. Il a laissé un simple valet de diligence avec une atroce brulure sur le visage, faite à la lame de couteau brulante. (Ce valet n'était tout de même pas un total innocent et a participé à une tentative de détournement qui s'est heureusement bien finie). Ce cinglé passionné de chasse avait auparavant frappé le pauvre homme alors qu'il était déjà à terre. Je me suis tu: les cinglés armés sont dangereux. Le seul à s'élever contre cet acte fut un noir d'Afrique nommé Dogon. Il parle anglais, je suis sur qu'il y a une bonne histoire là dessous.
Toujours est-il que je vais devoir cohabiter pendant les prochains mois avec Van Pelt. Si il rencontre le destin qu'il mérite j'essaierai de te faire parvenir son crâne pour ta collection. Peut-être trouvera tu la bosse qui indique la folie sadique. Si tu n'en trouve pas sur cet individu, c'est qu'elle n'existe pas.
J'ai tout de même des nouvelles plus joyeuses: je vais explorer des contrées sauvages, peuplées d'individus étranges. La cerise sur le gâteau? Tous ne sont pas hostiles, et l'objectif est d'établir avec eux des relations aussi pacifiques et fructueuses que possibles. Certains ressemblent beaucoup aux humains mais avec des peaux de couleur étrange, d'autre sont plus éloignés de nous, avec d'étranges crânes allongés et sans un poil sur la tête (et peut-être aussi le reste du corps).
J'essaierai de te tenir au courant, mais les communications vont être difficiles, et je ne pourrai pas tout écrire dans mes lettres.

Présente mes respects à ton beau-père
Ton père qui t'aime

PS: la bouteille de strychnine est pour le verre de ton mari.
-------------------------------------------------------
Lisible sur un papier qui dérive au fil de l'eau, quelquepart entre Port Arcadia et les iles Mystérieuses:

Faits:
- le masque noir a des informateurs dans le club Arcadia
- Van Pelt est à aborder avec ménagement

Objectifs:
- survivre
- établir un camp autonome sur les îles
- retrouver Emmet Cole (cf supputation)
- gratter des infos sur la lubie du susnommé EC

Déduction:
- les informateurs du masque noir ne sont pas infiltrés très profond: l'objectif du détournement était de nous interroger. Il y avait plus simple pour nous tuer (dynamite)

Supputation:
- le club Arcadia nous prend pour des jambons. Envoyer des nouveaux pour diriger à la fois un avant-poste assez important (investissement assez conséquent) et retrouver un disparu haut placé? Foutaises. Nous sommes la diversion. Nos supposés "assistants" sont là pour récupérer le gros lot une fois qu'on se sera fait tuer/humilier/foutre dehors, et l'équipe envoyée faire "diversion" est la vraie équipe pour retrouver EC. Au moins on ne s'emmerdera pas.

Moyens:
- un cinglé avec un fusil capable de couper un arbre en deux à un demi mile
- un cuistot d'élite qui semble pouvoir mettre KO un ours (ou le persuader de payer pour son repas)
- un noir a priori décent et qui ne manque pas de courage
- Des assistants à la loyauté douteuse mais au capacité intéressantes: des soldats, des techniciens, des scientifiques et des rangers. (6 de chaque, inc. chef)
- et en prime quelques dizaines de chargés de corvées

Sur les îles:
- des grosses tortues
- un début de camp
- des Muyen (amicaux)*
- des Agarthiens (férus de commerce)*
- des Thelosiens (en geurre avec les pygmées)*
- Des pygmés a priori hostiles
* si je ne me gourre pas trop; à vérifier avec les autres
Comment se fait-il que le ventre monde déborde ici? Les îles sont trop petites pour entretenir une population aussi diverse => présence d'un accès vers le ventremonde probable.

Priorités sur place:
- séparer les zones chiottes/cimetère/dépotoir des sources d'eau potable. Choléra.
- périmètre permettant de se défendre en cas de friction avec les locaux

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie   Jeu 11 Oct - 20:47

CARNET DE BORD DU DOCTEUR WHITTEMORE :

Expédition de Havrefroid.
- Arrivée au Triangle des Bermudes et rencontre des 5 autres coresponsables de l'expédition. NOTA : le noir à l’accoutrement étrange n'est en fait pas un serviteur.
- Prise en compte et mémorisation des différents objectifs qui nous ont été assignés.
- Arrivée sur l'île : observation du cadre de vie des tortues géantes sur la plage (comportement, sustentation, reproduction).
- Départ pour Havrefroid : collecte d'une quantité assez impressionnante d'échantillons de flore locale unique.
- Arrivée à Havrefroid qui ressemble plutôt à un campement : premier examen des échantillons. NOTA : j'ai de quoi faire des analyses toute la semaine, mais il va d'abord falloir s'organiser et classer toutes les nouvelles espèces répertoriables.
- Une brève observation des étoiles permet de remarquer qu'elles sont inversées. S'orienter nécessitera de prendre en compte cette inversion.
- Obtention de 2 cobayes de la famille des léporidés : 2 lièvres mâles en fait, idéaux pour les expérimentations nécessitant cobaye + témoin.
- Apport de nouveaux échantillons qui viendront compléter ceux déjà collectés.
- Échantillons d'eau et de terre à analyser en priorité : l'eau est potable. La terre est fertile mais certaines zones nécessitent des analyses plus poussées avant de pouvoir émettre un avis favorable à toute culture du sol ayant pour objectif la consommation.
- Classement des substances et extraction. NOTA : penser à trouver un assistant ayant des talents en dessin parmi les érudits.
- Grand conseil, avec interruption malvenue d'une représentante du peuple de Mû. NOTA : ces gens-là n'ont aucun sens de nos priorités. Rappeler à notre diplomate de faire son travail correctement la prochaine fois : glaner des informations sur nos objectifs.
- Début des analyses.
- Attaque du campement durant la nuit par des pygmées. Une des créatures est intacte et en vie. NOTA : penser à étudier son comportement en cage. Le corps ne doit pas être endommagé en vue d'une dissection post mortem et étude des entrailles.
- 5 blessés légers facilement soignable mais avec repos nécessaire. 1 ouvrier estropié. 2 morts. NOTA : penser à rapidement trouver des substances minérales permettant de produire de l'eau de cristal. En attendant, mes deux doses actuelles ne peuvent être utilisées qu'en cas d'extrême importance.

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie   Mer 14 Nov - 1:34

Journal du diplomate Dorian gray
jour 1
Aprés un long voyage nous voila enfin arrivés a destination,malgré la longueur du voyage je n'ai eu que peu de temps pour rencontrer mes compagnons d'aventure,mais je dois avoué qu'ils dépassent mes attentes,tous a leur niveau semble être des experts dans leur domaine,et vu la tache qui nous attend sa sera pas du luxe.Nos objectifs sont simple retrouvé Emmet Cole,l'un de nos meilleur cartographe et établir une colonie permanente sur cette ile.

Le commandement et la gestion du camp est repartie entre mes 5 compagnons et moi même....et le moins qu'on puisse dire c'est qu'on forme un groupe bien hétéroclite,je me retrouve a faire équipe avec un des plus grand chasseur que le monde est connu,un médecin de renom,un cuisinier réputé aussi bien pour sa cuisine que pour que pour son don pour la boxe,un sorcier ou chaman....je ne suis pas trop sur a son sujet,un cowboy qui d'apres son dossier semble etre un professionel du maniement des armes. J'éspère etre a la hauteur de mes compagnons,je ne suis pas un homme de terrain,ma fonction de diplomate ne sera pas tres utile dans un premier temps.Nous avons sous nos ordres un groupe d'une centaine de personnes,a nous de faire en sorte que leur talents soit bien employé.

Le débarquement sur l'ile c'est bien passé,tout comme l'arrivé au camps de Havrefroid.A la vue du camps et l'état des derniers hommes resté sur place je me suis rendu compte que notre mission ne sera pas de tout repos,le rapport qu'ils nous ont fait nous a confirmer que cette ile était aussi belle que dangereuse.ils ont confirmer la présence de plusieurs factions sur l'ile,je risque d'avoir du pain sur la planche d'ici peu.

Avant de partir a la recherche d'hemet,mes compagnons et moi préféront dans un premier temps renforcer le camps,assurer nos arrieres est notre première priorité,et des demain nous commençons les travaux.
A la nuit tombé certain de mes compagnons ont voulu explorer les environs du camps,si je n'avait pas été aussi épuisé par ce voyage je les aurait accompagné mais physiquement je ne suis pas a la hauteur de mes camarades,la seule chose que je leur est demandé est d'évité s'il rencontre "des locaux" de faire preuve d'hostilité et d'évité l'usage de la violence.Mes recommandation ont été dans l'ensemble bien accepté par mes compagnons,sauf peut etre pour le cowboy qui semble déçu de ne pouvoir faire feu de tout bois.
Cette excursion nocturne a largement porté ses fruits,mes camarades on eu un premier contact avec des Thélosiens.....enfin disons plutot que la thélosienne a daigné se montrer a mes compagnons et n'a pas montré d'hostilité malgré le fait qu'elle aurait pu largement bléssé,voir tué l'un des notres.En effet malgré le fait que j'avais demandé de ne pas faire preuve d'hostilité,notre brave cowboy se sentant observé n'a rien trouvé de mieux a faire qu'essayé de tendre un piege pour capturé la thélosienne...typiquement américain comme méthode on frappe d'abord,on s'excuse apres.....sauf que pendant qu'il était a quatre pattes a tendre son piege,la thélosiene se tenait derriere lui l'air amusé et aurait pu aisément le tué.Le message de la thélosienne semble clair,on vous a l'oeil,on peut si on le veut et sans difficulté vous faire du mal,c'est pas ce qu'il y a de mieux comme premier contact mais au moins il ne semble pas hostile,pour l'instant tout du moins.

jour 2

Je ne peut pas dire que mon reveil a été tres agreable pour commencer se deuxieme jour sur l'ile,malgrés le fait que la veille nous nous soyons mis d'accord pour rester le plus discret et paraitre le moins hostile possible,le cowboy n'a rien trouvé de mieux que s'entrainer au tir des l'aube,reveillant de se fait presque tout le camps,sauf le doc qui semble avoir un sommeil bien lourd.Dans ma profession une des premieres chose qu'on apprend c'est qu'il faut pas se fié au cliché et stéréotype,mais le cowboy semble incarné tout les stéréotype du cowboys americain,impatient,manque de tact et diplomatie et completement accro a ses armes a feu......il risque de ne pas me facilité la tache.

le reste de la journée c'est bien passé,la construction des barricade a débuté,et le fort commence a prendre forme.tout mes compagnons ont trouvé des taches a effectué,le chasseur et le cuistot commence a organiser des cultures et des pieges a animaux,le doc fait divers test sur la flore locale et nos point d'eau,le chaman fait diverse recherche dont le sens m'échappe et le cowboy patrouille autour du camp.Malgré mon manque d'éxpérience dans la gestion d'un fort et sa construction,les ouvrier venait régulierement me consulté pour la gestion du camps,sur l'orientation des travaux,si bien que je me suis retrouvé a diriger une grande partie des travaux,j'espere etre a la hauteur de ses taches qui me sont plus ou moins tombé dessus.
Certain ouvriers m'ont rapporté qu'ils avaient vu le cowboy se balladé autour du camp en parlant seul,son attitude commence a inquiété pas mal de monde dans le camp,faudra que j'en parle a mes autres compagnons.

Nous avons eu un premier contact avec une autre faction de l'ile,un emissaire du peuple mui est arrivé au camp,sa ne fait que 48h que nous somme la et nous avons deja rencontré deux faction,je suis enfin dans mon élément et vais pouvoir donner le meilleur de moi meme.L'émissaire mui,une pretresse nous invite a une rencontre avec l'ambassadeur mui de l'ile dans quelque jours.Notre arrivé sur l'ile aurait été annoncé par un de leur prophete,et on aurait pour destiné de vaincre les thélosiens de l'ile qui représenterait le mal a l'état pur......en clair il nous demande de nous débarrasser de leur ennemies,on est la que depuis 48h,en sous effectif tout juste apte a subvenir a nos besoins et on nous demande deja de prendre parti pour une faction.La rencontre avec leur ambassadeur risque d'etre interessante et cruciale pour notre avenir sur l'ile,on a quelque jour de reflexion avant d'aller a la rencontre de leur ambassadeur,et des demain on s'organisera avec mes compagnons pour cette rencontre.

Le jour est sur le point de se levé et c'est le coeur remplit de tristesse que j'écris c'est quelque mots,des pygmés ont attaqué le camp durant la nuit,et nous avons subit nos premieres perte humaines.malgrés toutes l'ardeur donc nous avons fait preuve pour protégé le camp,deux hommes sont mort durant l'attaque et le cowboy malgré son entrainement au tir du matin a été bléssé au bras.L'autre chose qui m'attriste et risque de me hanter pendant de longue nuit est le fait que j'ai tué pour la premiere fois de ma vie.La culpabilité me ronge,contrairement au chasseur qui a l'air d'avoir pris un grand plaisir a massacré du pygmé,au cowboy qui tire une grande fierté d'en avoir tué 3,et meme le cuistot qui en a tué un ,la vision de se pygmé qui s'éffondre ne me quitte pas,c'est la que je me rend compte que je ne suis pas un soldat,mon domaine c'est les mots pas les armes.Cette attaque m'a confirmer une chose,nous ne somme pas assez organisé,la defense du camp doit devenir notre priorité.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


journal de Philippe Dubois



5 jours ce sont écouler depuis l'attaque des pygmées, après avoir enterré nos amis , après être aller nous réapprovisionné et après avoir récupéré nos esprits mes cinq compagnons et moi même prenons enfin le temps de nous réunir pour donner différentes taches aux effectifs a dispositions mais avant de commencer je fulmine encore sur Dogon qui a rendu la liberté a notre prisonnier Whitemore et moi-même après avoir écouté les explications de Dogon exigeons qu'a l'avenir il nous consulte avant d'agir il a l'air d'accepter même si au fond de moi j'ai un doute sur sa sincérité mais on va faire avec pour l'instant...
les différentes missions données
Bellefontaine envoie 5 plongeurs explorer les profondeurs de la rivière et pêcher ensuite
les techniciens s'occupent des exosquelettes
4 soldats qui vont chasser
des exploreurs explorer (normal)
Miller et quelques hommes à la surveillance sur le camp en notre absence
1 érudit avec takeke qui vont classifier et dessiner les recherches du docteur Whitemore
et le reste commence la cartographie de l'ile
Dogon nous raconte quelques unes de ses visions
une lumière dorée , la prêtresse lui dit que le mal est parmi nous, que malgré l'avancement du camp celui-ci terminera en ruine , sensation d'une force divine et que le peuple MU respire la sagesse une grande culture et un aura mystique bref il me fait peur ce gars et il ne convint pas le docteur Whithemore qui ne crois absolument pas au Vision de notre collègue...
on organise ensuite notre expédition vers les MU, on part demain a l'aube je suis emballé par la découverte d'une nouvelle culture mais je sais qu'on n'y va dans un premier temps pour créer un lien entre nos deux peuple...
c'est le petit matin on part vers le lieu de rendez-vous nous six avec Lebeau et une érudite , a mi-journée on s'arrête pour reprendre des forces avec les provisions que j'ai prévu j'ai de quoi faire une bonne ratatouille
- 700 g d'aubergines
- 700 g de courgettes
- 700 g de poivrons de couleur rouge et vert
- 700 g d'oignons
- 1 Kg de tomates bien mûres
- 6 gousses d'ail
- 12 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 brin de thym
- 2 feuille de laurier
- sel et poivre
on mijote pendant environ 1h ensuite une idée me vient de réalisé un gâteau pour nos futur hôte malheureusement c'est un échec le gâteau n'est pas mauvais mais sans plus je pense qu'il me manqué un ingrédient quel dommage...
on arrive au lieu du rendez-vous ou deux sortes d'éclaireurs MU nous attendent ils ont un drôle d'accent mais sont tout de même compréhensible on les suis, heureusement je n'ai pas le vertige nous sommes au bord de la falaise et nous devons descendre une échelle il n'y a que Bellefontaine qui fait des histoire mais finalement il nous rejoint, on arrive sur une plateforme le sol est bizarre et je vois le Dr Whitemore faire un énième prélèvements sous les yeux amusé des deux muynes...une sorte de machine sort de l'eau sous nos regard ébahie et la les deux hommes nous mettent des capuches et nous font monter a bord je n'apprécie pas d'être dans cette situation mais on a pas le choix...
Après un bon moment on nous retire nos capuches , on est sous l'eau, nous nous dirigeons vers une cité engloutie, on est accueilli par la jolie prêtresse aux cheveux vert elle nous invite a la suivre je garde un œil sur Bellefontaine qui tape sur la vitre qui est entre nous et la mer (je me dis il est malade et si la vitre se briser) on rentre dans une pièce qui a première vu un salon type acardien luxueux et tous le confort pour nous je regarde plus précisément les objets je me rend compte que cet pièce a été je pense créer rien que pour notre venue pour qu'on se sentent alaise , une muyne nous amène une collation (cela m'intéresse énormément), je me jette sur les fruits que je ne connais pas, je les goutte tous il sont excellent j'ai plein d'idée d'association qui me vienne en tête (poulet aux fruits bizarres etc...)et je déguste la gnolle qui accompagne ce plateau me voila rassasier et a ce moment je n'ai qu'une idée ramené quelques espèces de ces fruits afin de voir si on peut les cultiver...
après une grosse demi-heure notre charmante prêtresse vient nous chercher pour qu'on rencontre l'ambassadeur muyne, après un long couloir on se retrouve dans une grande pièce ou toute les décorations sont sublimes une magnifique table au belle sculptures...
soudain je distingue un homme se lever d'un magnifique trône en bois et nous invite a nous assoir autour de la table, il se présente c'est l'ambassadeur Sekmetrius je me mets en écoute attentive mais je laisse Dorian qui est un fin négociateur se chargé du dialogue avec l'ambassadeur...
il y a quelque moment ou Sekmetrius me fais tousser fortement et fais reagir quelques uns de mes compagnons mais je reste calme (il y a des moments ou il nous a traiter un peu comme de la sous-CENSURE)bref en gros il souhaite qu'on se débarrasse d'un obélisque qui se situe sur l'ile des argatiens qui parasite je ne sais quoi des muynes sous l'insistance de Dorian, Van pelt et Dogon qui souhaitent en savoir plus l'ambassadeur décide de nous montrer une pièce , nous éprouvons tous une sensations bizarre dans cette sorte de sanctuaire avec la aussi une sorte d'obélisque bref ca nous apporte pas grand chose car on ne sais pas a quoi ca sert...
Sekmetrius exige une réponse de notre part et nous convie a aller prendre notre décision dans le salon mis a notre disposition on donne tous notre avis moi je pense qu'ils veulent qu'on fasse le sale boulot comme ca si on échoue il n'auront pas de problème , on tombe tous d'accord pour accepter la proposition mais sans utiliser des méthodes violente et passer par des voies diplomatiques...
on récupère plein de fruit pour le camps et nous sortons donner notre décisions à l'ambassadeur qui est accompagné par deux scribouillard pour noter les termes de l'accord celui ci est satisfait de notre réponse et nous invites à prendre congés car il a une autre réunion en sortant de la pièce on se rend compte qu'il a un rendez-vous avec des agartiens et la j'ai la douloureuse sensation qu'on est les dindons de la farce(je l'a sent pas cette histoire) ...
Après avoir fait le chemin dans l'autre sens les capuches, l'échelle, comme il est tard on décident de dormir a la belle étoile...
Dogon décide d'utiliser son don afin d'avoir des informations il rentre en transe puis soudain il a des spammes et enfin s'étale par terre le Dr whitemore prélève un des fameux champignons de Dogon ...
le lendemain on utilise quelques fruits pour le petit déjeuner c'est bien revigorant Dogon nous parle de son état second (l'ile est une entité vivante tout est lié a l'ile etc...)
on repars sur le camps , un colis nous attends (une carte qui nous indique comment se rendre sur l'ile des argatiens et un joli stylet) cela nous intrigue fortement, on décide de se réunir tous le soir et de faire le point pour l'instant on vaque à nos opérations je vois Bellefontaine partir avec deux éclaireurs Van pelt est venu me prendre une corbeille de fruit Dorian et Dogon se repose je pense et le Dr Whitemore doit faire le point avec takeke et l'érudit à sa disposition...
quant a moi les plongeurs mon ramené des poissons (il y a en pour environ deux jours) en revanche les chasseurs on eut seulement deux trois lapins...
je prépare le repas du soir en attendant la réunion , une bouillabaisse
Ingrédients (10 Portions) :
Pour les poissons écaillés mais non vidés :
4,2 kg de poissons bizarres ramené par les plongeurs
600 g de cigales de mer ou de langoustines
Pour les légumes :
10 belles tomates mûres
8 oignons moyens
2 gros poireaux
2 bulbes de fenouil
2 grosses têtes d'ail
10 brins de persil simple
1 à 2 cuillères à café de safran en filaments
8 brins de thym
1/2 feuille de laurier
25 cl d'huile d'olive
3/4 de cuillerée à soupe de gros sel
15 grains de poivre noir
1/4 de la peau d'une orange séchée
Pour la rouille :
8 gousses d'ail
2 petits piments rouges
25 cl de lait
20 cl d'huile d'olive
1 tranche de pain de mie
on commence a se diriger vers la salle de réunion quant on voit Bellefontaine arrivé en courant avec un éclaireur mais ou est le deuxième Van pelt lui arrive avec un large sourire
on commence par Bellefontaine qui nous apprend la mort de Kenny l'éclaireur tué par un lémurien et nous apprend que les muynes se sont déplace vers le centre de l'ile alors que c'est dangereux, Van Pelt quant a lui a trouver une agartienne qui kiffe les pommes et a réussi a obtenir un entretien avec un ambassadeur agartien d'ici 5 jours (quel diplomate ce Van pelt), les différents effectifs ont bien avancer dans les constructions il n'y a que les chasseurs qui n'ont pas fait grand chose on va préparer l'entretien avec cette ambassadeur
et j'espère ne pas me louper sur une succulente tarte au pomme maison pour les accueillir ...


_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie   Lun 4 Mar - 11:52

CARNET DE BORD DU DOCTEUR WHITTEMORE :

Expédition de Havrefroid (suite).
- Explication de ma méthode de classement des substances à Tataké et l'érudit en charge de nous aider, Mr Jenkins.
- Analyse des échantillons récupérés durant les 5 jours suivant, mais surtout démarrage du projet T.
- Préparation pour la mission diplomatique de rencontre avec les Muïns. Les 6 corresponsables font le déplacement. NOTA : ne pas se coucher trop tard car le départ est prévu pour 7h du matin ! NOTA 2 : désormais, accepter de ne partir en mission diplomatique qu'en cas d'extrême recours.
- Mise en place de groupes au sein de la colonie, et affectation de ces groupes à différentes missions pour les occuper en notre absence : nourriture, développement des structures et outils de la colonie, exploration et cartographie des environs.
- Rencontre avec l'ambassadeur Muïn : il nous insulte ouvertement, souhaite se servir de nous et ne s'en cache pas. NOTA : lui rendre la monnaie de sa pièce le moment venu.
- Acceptation de l'accord commercial, avec la condition de non violence. Il s'agit de se débarrasser d'un pilier chez leurs ennemis les Agarthiens. La tâche risque d'être compliquée, de nous attirer des ennuis, et le bénéfice est quasi nul. Bref, accord accepté pour valider un de nos objectifs, mais perte de temps. NOTA : placer l'objectif de cette mission en dernier sur la liste de mes priorités. NOTA 2 : ne plus partir en mission diplomatique, j'ai des choses bien plus importantes à faire dans mon laboratoire.
- Retour au campement et reprise du projet T. Tataké et Mr Jenkins travaillent lentement sur le classement, mais respectent les normes de rigueur que j'ai imposées.
- Mise en place d'un conseil extraordinaire : perte d'un éclaireur à cause de Bellefontaine, rencontre avec les Agarthiens organisée par Van Pelt, affectation des soldats locaux à la formation d'auto-défense d'une dizaine d'ouvriers. NOTA : limiter les initiatives de Bellefontaine à l'avenir.

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie   Lun 4 Mar - 11:52

CARNET DE BORD DU DOCTEUR WHITTEMORE :

Expédition de Havrefroid (suite).
- Augmentation de la surface cultivée pour faire des réserves de nourriture en prévision de l'hiver à venir.
- Début de la construction d'un grenier, qui augmentera la capacité des réserves et optimisera la conservation des aliments.
- Lancement d'une mission d'exploration rapide des îles alentours par l'équipe de plongeurs.
- Rédaction d'une demande de matériel à l'attention du club Arcadia.
- Examen médical de toute la colonie avec l'aide de Dogon. Aucune traces de tatouages ou de dents creuses.
- Étude sur la blessure de Bellefontaine, utilisation de cataplasmes pour une plus grande efficacité des traitements.
- Découverte du corps d'un ouvrier dans une tombe proche de nos installations. Forte probabilité qu'il s'agisse de l’œuvre d'un agent du Mask.
- Découverte d'un texte ancien par l'une de nos équipes, nous devons décider des personnes qui auront accès à son étude.
- La ligne précédente est part du subterfuge pour pincer les traitres. Ces derniers ont mis en place une diversion pour s'emparer du texte et y sont parvenus sans qu'on ne puisse ni les attraper ni les pister. 3 ouvriers manquent à l'appel : 3 traitres de moins dans la colonie. Van Pelt a reçu une blessure par arme blanche au niveau de la cuisse.
- Soins appliqués sur la blessure de Van Pelt. Elle est propre et nette : la guérison devrait être rapide.
- Réalisation d'une photographie des ouvriers en cas de nouvelle intrusion. Nouvelle tâche assignée à Mr Jenkins : associer un nom à chacun de ces visages.
- Les deux exosquelettes sont opérationnels, mais les batteries sont vieilles : à changer rapidement.
- Fin du projet T. Production d'une quantité limitée, besoin de matière première pour en produire davantage.
- Début du projet A.
- Bellefontaine est sujet à des hallucinations depuis plusieurs jours : analyses + modification du traitement.
- Enfin un repas correct de la part du chef cuistot !

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie   Lun 4 Mar - 11:53

Rapport de l'entrevue diplomatique avec le peuple Agartien.

Voici les informations que nous avons obtenues:

- Les obélisques géantes sont des références religieuses. Les Muin en ont une blanche qui symbolise la construction et les Argatiens en possèdent une noire symbolisant la destruction
- La dague offerte par les Muin semble être de grande valeur et très importante mais ne semble pas effrayer les Argatiens.
- Le Professeur Emett "Erre dans la foret", il serait donc toujours en vie, mais se serais brulé les ailes en voulant approcher la source (déduction personelle)
- Les lémuriens sont intelligents, et ils en veulent mortellement aux Muins qui les chassent pour en faire des bêtes de trait
- Une possible ouverture de routes commerciales a été abordée


Voici donc mon analyse:

Nous sommes un tas de souris entouré de deux chats: un blanc, les Muins, et un noir, les Argatiens.
FAUX !!
Nous sommes un tas de souris entourés de 3 chats !! Un chat gris qui n'est autre que l'île et sa faune s’ajoute aux 2 autres.
Avantager le chat blanc ou le chat noir déséquilibrera la balance du blanc et du noir (cf les obélisques), je pense donc que si nous devions prendre partit il serait judicieux de se ranger du coté du chat gris (en priant pour qu'il soit végétarien).


_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie   Lun 4 Mar - 11:53

CARNET DE BORD DU DOCTEUR WHITTEMORE :

Expédition de Havrefroid (suite).
- Grenier pratiquement terminé. Rassemblement de davantage de matériaux de construction.
- Problème avec l'implantation de la serre : il faut trouver un autre endroit.
- Découverte du camp des agents du Mask par nos plongeurs : mission d'observation en cours.
- Dressage et tests sur les pigeons voyageurs en bonne voie afin d'avoir un moyen de communication rapide avec l'île dépôt.
- Départ d'une mission de contact avec les Lémuriens vers le centre de la forêt. Dogon semble avoir noué des liens avec l'un d'eux.
- Nouveaux prélèvements de flore locale.
- Attaque du mask pendant la nuit, perte de deux porteurs, capture de deux agents ennemis.
- Expérimentation grandeur nature du projet T, résultats concluants.
- Retour vers la colonie, Havrefroid est assiégé par des barbares Telosiens.

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie   Lun 4 Mar - 11:54

journal de Philippe Dubois



Après notre réunion du matin nous avons pris la décision de faire une expédition (a la découverte des lémuriens)
resultat des missions précedentes grenier presque fini , les plongeur m’ont ramener 2 jours de poissons et en explorant l’iles on decouvert le camps de nos ennemies , il va falloir deplacer la serre la terre n’est pas de bonne qualité … Après un long échange pour les missions du jours (on éclate nos ennemis on fais ami-ami avec les lémuriens ou avancé dans la forêts pour trouvé le temple muyns) du coup on décide de faire une expedition pour faire ami-ami avec le gorille…
plat du jour : Filet de poisson au coulis de homard (pour 4 personnes)
· 4 pavés de cabillaud de 180 g chacun
· 500 g de homard (et ingredient pour la bisque)
· 500 g de champignons de Paris
· 3 c. à soupe de crème fraîche
· 30 g de parmesan râpé

on va se régaler…ensuite préparation pour l’expedition …Dogon viens me voir pour me demander de prendre plus de fruits et de lui confié du miel (j’imagine très bien se qui veut en faire…) Nous avons bien avancé dans la forêt il commence a faire sombre et nous avons du mal a avancé on decide de monter un camps de fortune le docteur , vanpelt notre ami diplomate pas très en forme et moi-même surveillons la monter du camp tandis que Dogon, Lebeau et Bellefontaine continu a avancé dans le Bois…Plus tard dans la nuit Lebeau et Bellefontaine (le cowboy est un peu blanc on dirais qu’il a pris qq coup) Ils nous raconte comment Dogon a lié contacte avec un lémurien sympa l’histoire et Bellefontaine lui n’a pas apprécier sa rencontre avec le gorille)…Nous organisons des tours de ronde pour la nuit. Énorme détonation qui me réveille, face a moi un homme qui cherche a me faire un second sourire résultat un direct dans sa face, il a pas vu venir celui-là KO du premier coup et mâchoire casser hmmm que c’est bon ca je l’attache pour qu’on puisse l’interroger (bon ca va être compliquer avec sa mâchoire…) il y a encore des coup de feu a l’extérieur je me baisse pour éviter les balles perdues enfin ca se calme on a subi quelques pertes dans nos hommes mais les membres important on survécu même si Dogon et Bellefontaine on un peu dégusté on a gardé deux assaillants que Vanpelt interroge (on apprend pas grand-chose) après une petite discussion on exécute les agents du mask… Dogon fais asseoir tous les membres de l’expédition avec un fruit badigeonner de miel et tant bien que mal nous présente a son nouveau copain lémurien, il accepte tous les fruits prudemment mais refuse celui que lui propose notre Cowboy (il a une dent contre lui..) après une courte réunion on décide qu’avec les pertes qu’on a subi il est mieux de rentrer au camp
Arrivé au camp, celui est assailli par les Telosiens…


_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie   Lun 4 Mar - 11:54

CARNET DE BORD DU DOCTEUR WHITTEMORE :

Expédition de Havrefroid (suite).

- Blessure de Van Pelt qui s'est infectée. A examiner une fois au calme.
- Les Telosiens sont massacrés durant le siège de Havrefroid. De nombreuses pertes de notre côté : trois soldats, un plongeur qui n'a pas passé la nuit, et une bonne douzaine d'ouvriers. A noter l'aide inattendue des Agarthiens, et la disparition de Van Pelt + Tataké qui devait veiller sur lui.
- Toujours aucune nouvelle de Dogon, parti en forêt avant la bataille.
- Organisation de la reconstruction : palissade + matériel militaire endommagé.
- Dissection et examen d'un cadavre de Telosien. L'armure organique qu'il porte pourrait être redimensionnée pour équiper un de nos hommes. Hammer doit plancher sur le sujet.
- Départ de Mister Grey pour l'île dépôt en fin d'après-midi, afin d'obtenir du matériel militaire supplémentaire.
- A son retour le lendemain matin, mise en place d'une expédition vers le cœur de la forêt pour retrouver les disparus. NOTA : ne plus se séparer de Tataké à l'avenir afin d'éviter certains désagréments du matin.
- Van Pelt et Tataké semblent avoir été kidnappés. Tataké est retrouvé drogué sur le chemin au beau milieu de nombreux pièges mortels.
- Décès de Steve Bellefontaine, suite à l'écrasement latéral de son bras et de sa jambe gauche. Mister Grey met fin à ses souffrances d'une balle dans la tête.
- Prélèvements sur Tataké et Bellefontaine à analyser plus tard.
- Découverte de l'entrée d'une sorte de cité ou temple en plein milieu de la forêt.

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie   Lun 4 Mar - 11:55

Geirdriful: Je persiste à penser que c'est une mauvaise idée.
Hildr: Tu ne peux dire ça! Le début de sa saga est parfait: jeune, beau, patriote, prêt à se battre contre les ennemis de sa patrie.
Geirdriful: (en soupirant) Hildr... C'était il y a 30 ans. Ce n'est qu'un ivrogne bagarreur.
Hildr: Tu es un peu injuste! Son nez n'a jamais été cassé.
Geirdriful: (en soupirant) Hildr... Nous avons bien assez de brutes! Il n'a guère d'autre qualités. Il n'a que l'expérience de ces ignobles "batailles", sans honneur, sans honnêteté. Les survivants sont soit plus chanceux, soit plus couards que les morts. Ce n'est pas une preuve d'aptitude aux armes, ni de stratégie ou de courage.
Skalmöld: Justement, toi qui te plains d'avoir trop de guerriers valeureux mais simplets, en voilà un qui en plus a de la chance.
Geirdriful: Et à quoi cela va-t-il nous servir à la fin des temps? Il y a d'autre candidats qui ont plus de potentiel!
Hildr: J'aime bien celui là. Ses cheveux blancs apporteront une touche différente. Les gros barbus blonds sont lassants.
Skalmöld: (en soupirant) Hildr... Geird, rappelle toi les escarmouches contre les hommes peints et les autres malandrins. Il pense vite, agressivement, et a une bonne vue.
Geirdriful: Il pense vite, peut-être. Ce n'est pas pour ça qu'il pense bien. Son gendre l'a quand même obligé à s'exiler. Je ne comprends d'ailleurs pas ces "modernes". Depuis quand est-il déshonorable de surprendre son adversaire dans son sommeil et d'incendier sa maison? En tout cas il aurait du le savoir et ne pas commettre d'actes considérés déshonorants. Ce qui est vraiment inqualifiable, c'est qu'il se soit couché comme un chien bastonné. Il aurait du tuer l'impertinent!
Hildr: Il ne l'a pas fait pour préserver sa fille! Je trouve ça touchant.
Skalmöld: (en soupirant) Hildr... Geird, tu n'es qu'une vieille harpie pleine de mauvaise foi. Tu te plains qu'il est comme toutes les brutes, mais tu voudrais qu'il se comporte comme une brute. Il faudrait choisir! Arrête un peu de te tatillonner et regarde par là... une bataille est en cours.

La canonnade que nous entendions depuis quelques temps n’avait pas mentit, le camp était attaqué. Des thélosiens, des humanoïdes imposants s’en prenaient à la palissade. Miller et ses soldats se défendaient tant bien que mal mais il est assez vite apparu qu’ils seraient submergés prochainement.
Nous restions en lisère de forêt, évitant la détection. Nos forces étaient plutôt faible : Van Pelt semblait avoir attrapé une saleté et faisait peine à voir, la moustache tombante et l’œil hagard. Dogon était partit pour chercher quelques plantes qu’il avait vu à l’aller et qui devraient pourvoir améliorer son état. Lebeau et les porteurs qui nous avaient accompagnés ne semblaient pas très tentés par une contre-attaque frontale, et je dois avouer que je les comprenais.
Mais il fallait agir. Après quelques temps de discussion, le consensus se dirigeait vers une feinte suivie d’une fuite. Je mis cela en application sur le champ : une paire de balles dans un des moches et proches, et tout le monde pris ses jambes à son cou, poursuivis par une dizaine de pas beaux. Lebeau se planqua en retrait derrière pour garder un œil sur le merdier qu'était devenu Havrefroid.
Skalmöld: Joli tir!
Geirdriful: Mais arrête de fuir, trouillard!
Le thélosien touché n’accusait pas vraiment le coup. Son armure, par contre, faisait la tête. Cette armure les ralentissait, et nous pouvions facilement les tenir à distance. J’en profitais pour allumer un autre de ces connards après avoir attendu qu’ils me rattrapent. Le résultat ne fut pas meilleur qu’avant, et en plus le percuteur de mon arme s’envola dans un buisson proche. J’aurais du acheter une copie belge, la qualité des fabrications américaines est vraiment devenue abyssale.
Geirdriful: Ah, joli tir! Mais il va falloir mieux que ça pour qu'il se rachète.
Après avoir rattrappé les autres qui m’expliquèrent que Tataké et Van Pelt étaient cachés pour attendre que la caravane passe, nous reprirent quelques centaines de mètres sur nos poursuivants. La forêt nous cachait quelque peu.
Deux groupes furent formés : sur une suggestion de Grey, les porteurs partirent vers les hauteurs, et nous continuames dans la forêt.
Hildr: envoyer les servants à l’abattoir? Je suis déçue.
Puisque j’avais été le seul à les allumer les thélosiens nous firent l’honneur de nous choisir pour cible.
Skalmöld: Attends un peu Hildr, c'est peut-être une bonne idée.
Après quelques détours et un bon début d’essouflement nous nous sommes planqués dans un arbre creux que nous avions repéré il y a quelques temps. Les thélosiens ne nous ont pas vu (leur armure n’a surement pas aidé). Je me sentis un peu mal : la piste qu’ils se mirent à suivre ressemblait beaucoup à celle des porteurs. Tant pis, chacun sa CENSURE.
Geirdriful: Je trouve que c'était une bonne idée.
En notre absence la situation au camp n’avait pas vraiment évolué. Les thélosiens se concentraient sur la porte, et nous décidions de rentrer par un des autres murs. Une sentinelle nous envoya une corde. Une fois tout le monde en sécurité (à propos de sécurité, j’espère que Van Pelt et Tataké cohabitent paisiblement), je passais la tête par le coin du mur et collait une balle dans le cou du thélosien le plus proche, Grey m'avait prêté son arme. Il ne mourru pas sur le coup, et je filais vers la corde et la sécurité. Ma victime agonisa au pied du mur. La journée s’améliorait !
Geirdriful: Bien!
Skalmöld: Bien!
Hildr: Yay!
Dans le camp l’organisation était raisonablement bien faite. L’artillerie avait été sévèrement diminuée par les dégats subis par la palissade ; les soldats se releyaient pour faire le plus de mal possible au fusil sur les assaillants.
Nous mirent en place quelques plans : Lorik Hammer pris l’exosquelette à peu près opérationnel pour pouvoir briser quelques crânes en cas de besoin, et Grey fit chercher un petit baril de poudre. La diplomatie est souvent plus efficace quand elle est envoie de l’explosif devant.
Geirdriful: Les explosifs gâchent tous les affrontements modernes.
Pendant ce temps je pris une place près des hommes tirant sur les thélosiens, et le docteur fit de même à l'autre bout de la palissade. Un trouillard encore plus moche que les autres était à l’écart de la bande qui s’amusait sur notre porte, accompagné de quelques gardes en armure noir.
Le chef se pris ma balle de fusil en pleine poitrine.
Geirdriful: Il n'a pas l'air bien malin à réessayer une troisième fois technique qui n'a rien donné les fois d'avant.
Il décida de charger avec ses gardes directement la tour sur laquelle je me trouvais. La tour tenu, mais de peu. Il devenait évident que la palissade allait céder. Le tonnelet-cadeau fut mis en place par un stupide courageux soldat et une barricade fut établie en retrait. Je repris le fusil qui m’avait si bien servit et après quelques minutes la palissade céda.
Mon tir fut à peu près parfait : le baril sauta en plein milieu des moches. Il n’y eu que deux survivants : un des gardes du corps, assez sonné, qui fut réduit en bouillie par l’exosquelette, et le chef qui fut fusillé par tout le monde. Il lui restait un peu de vie ; Dubois lui dévissa la tête à mains nues pour finir le boulot.
Skalmöld: Alors, Geirdriful? Des remarques?
Geirdriful: (en grommelant) Et la palissade alors?
Hildr: On pourra récupérer aussi le costaud?
Skalmöld: Non.
(Hildr boude)
Mais hélas nous n’en avions pas finit. Les dix thélosiens du début qui étaient parti à la suite des porteurs revinrent. Ils étaient couverts de sang… Dommage.
Notre couanne fut sauvée par un petit groupe d’agartiennes qui les massacrèrent, au pris de deux mortes et de quelques blessures. Les Agartiennes trainaient dans le coin, gardant un œil sur nous et étaient tombés sur Lebeau. Bien sur leurs renforts sont arrivés alors que nous venions de faire les trois quarts du boulot.
Maintenant que le calme était revenu nous prirent le temps de nous occuper des morts et des blessés. La tête du chef thélosien rejoint la place d’honneur sur un piquet à l’entrée du camp.
Geirdriful: Je dois reconnaitre que sons sens artistique est agréablement classique.
Le docteur s’occupa des blessés et joua un peu avec un cadavre. C’est là qu’un problème un peu oublié devint évident : Van pelt, Tataké et Dogon était introuvable (il va falloir trouver une blague : un psychopathe, un sauvage et un benêt entrent dans un bar une forêt…). Une piste quittait la cachette de VP&T, mais le soir approchant nous décidions d’aller les chercher le lendemain. Entre temps Grey vit un allez-retour rapide à l'île de stockage pour reconstituer nos réserves.
L’expédition fut prête de bon matin ; même le docteur était debout à temps ! (Je l’ai aidé en m’assurant que ma pétoire était réparée). Grey revint de l'île avec le matériel et nous nous mimes en route, moins de 24 heures après être revenu au camp, et alors qu'il nous manquait Van Pelt, Dogon et Tataké. Après quelques heures de marche guère palpitantes en suivant la piste des supposés ravisseurs vers le cœur de la forêt, une surprise nous accueilla.
Au milieu d'une clairière suspecte Tataké était assis sur une souche. Il n'avait pas l'air mort, mais pas non plus l'air conscient. La paranoïa ambiante péta tous les records. Lebeau commença à faire un tour prudent de la clairière, pendant que le débat rageait pour savoir si il fallait ou non s'approcher. Je n'allais pas laisser ce pauvre gars tout seul, et je décidais d'y aller... prudemment. Ma progression fut arrêtée par une corde tendue à hauteur de cheville, que je repérais avant de marcher dessus. Je la contournais.
Geirdriful: Est-ce aussi stupide que ça en a l'air?
Skalmöld: Au moins.
Hildr: Loki lui embrouille l'esprit depuis des semaines, ça use la patience.
Et CENSURE, CENSURE borgne, bordel. Mon pied est solidement posé sur une autre corde. Un gros rondin avec des piques acérées est en train de me sourire, pendu à un arbre au dessus de moi. Sur le bord, les pipelettes débattent sur le pourquoi du comment de l'univers et savoir si venir m'aider est opportun: je vais avoir le temps de mourir de soif avant d'avoir un coup de main.
Quand il faut y aller, j'y vais. Si je saute assez loin... HOP!
Skalmöld et Hidlr: (pleines d'espoir) allez, allez, saute!!
BOUM, CRASH.
Geirdriful: (en riant) Ahahahah! Il est mal là. Et si il meurt sans arme à la main, il est bon pour le néant!
Je ne suis pas mort! Je ne suis pas mort. Sans déconner, je ne suis pas mort. Quand j'ai vu l'ombre du rondin descendre, j'ai cru ma dernière seconde venue. Ce qui est inquiétant, c'est que je suis par terre, et que j'ai de moins en moins mal au côté droit... hum. J'ai la vu qui baisse aussi. Finalement c'est la dernière minute. Bon, quitte à y passer, autant partir l'arme à la main. J'ai déjà les bottes aux pieds. Heureusement que je ne fermer jamais mon holster.
PAN!
Est-ce que mon doigt a ripé? Ah non, je me suis fait tirer dessus. Héhéhé... J'aurai pourtant cru que ce serai Van Pelt qui risquait le plus de me cuire. C'est iro
(Steve meurt)
Skalmöld: Bon, on l'embarque et on rentre au Valhalla.
(Geird boude)
Hirdr: Geird, tu te fais des rides.
Steve B: Hum... Bonsoir?

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie   Mer 27 Mar - 2:21

CARNET DE BORD DU DOCTEUR WHITTEMORE :

Expédition de Havrefroid (suite).

- Récupération de Van Pelt avec une grave blessure à la jambe. Amputation de la jambe dans des conditions difficiles.
- L'enlèvement a été commandité par les Muïns.
- Découverte d'un laboratoire souterrain (probablement de conception Muïne) contenant une douzaine de Lémuriens dans des bocaux. Libération des créatures qui rejoignent le vieux Lémurien solitaire avec qui Dogon a sympathisé.
- Le club Arcadia nous envoie un observateur et ses gorilles pour vérifier le bon déroulement des choses à Havrefroid. Ses papiers ont l'air authentiques. Il participera à nos réunions des dirigeants mais n'a aucun pouvoir de vote.
- L'observateur arrive avec des renforts : 20 ouvriers, 2 éclaireurs et 5 soldats.
- L'observateur nous indique qu'un membre bien placé du corps expéditionnaire est un traitre. Proposition d'utiliser mes substances pour faire des interrogatoires où la vérité est forcée. L'observateur sera bien entendu soumis à un interrogatoire pour s'assurer de son intégrité.
- Travail de finition de mes substances pendant plusieurs jours.
- L'ambassadeur Muïn Sekmetrius vient en personne aux portes de Havrefroid. Mr Grey le reçoit aux portes de nos installations sans le faire entrer.

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petit coeur
Chef Troll
Chef Troll
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 37
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: [Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie   Sam 1 Juin - 11:52

CARNET DE BORD DU DOCTEUR WHITTEMORE :

Expédition de Havrefroid (suite).

- Fin des travaux et tests grandeur nature sur le tabac de vérité.
- Rassemblement de tous les responsables de l'expédition pour une séance sans mensonge. Dogon absent. Tous semblent loyaux au Club Arcadia, sauf Van Pelt qui raconte avoir bossé pour le Masque Noir par le passé, et travaille pour le plus offrant. NOTA : ne plus lui faire confiance. NOTA2 : à part l'observateur et moi-même, nul n'a l'air de s'inquiéter de ce manque de fiabilité de la part du chasseur.
- Les chefs de section sont interrogés un à un. Miller, Svenzetko et Lebau semblent des plus dignes de confiance. Hammer est doué d'une grande intelligence mais son sens de la loyauté rejoint celui de Van Pelt.
- Hammer a entrainé Tataké dans la fumette d'opium. Ce dernier a l'ordre de ne plus adresser la parole au technicien en chef.
- Les ambassadeurs des peuples Muïn, Agarthien et Telosien sont venus nous rendre visite, avec des armées.
- Une rencontre diplomatique est organisée, des cadeaux sont échangés, et l'ordre nous est donné de réparer les bêtises de Hemmet Cole dans les 3 jours.
- Les Telosiens se sont chargés d'éliminer la délégation du Masque Noir au nord-ouest de l'île.
- Une expédition est organisée pour rejoindre le centre de l'île, l'avenir de Havrefroid en dépend. Aussi, nous n'hésitons pas à partir à une trentaine d'individus.
- Durant la nuit avant le départ, Dogon revient éventré du fait de la trahison de Van Pelt. Les premiers secours lui sont dispensés mais sa vie ne pourra pas être sauvée. Il doit lui rester une nuit tout au plus, ce dernier décide de la passer dans la jungle.

_________________
http://terresdouest.xooit.com/index.php

" Une balle perdue ne l'est pas pour tout le monde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rapport] A.M.I : Les Mystéres du Lac Orochie
» [BIONICLE] Images mystérieuses des boites 2009
» Rapport entrainement
» rapport de bataille Tau vs Nurgle
» Rapport de bataille HE vs O&G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trollquipeut.com :: Le jeu de rôle :: Rapports-
Sauter vers: